Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sport
08/09/2009 - 15:12

Mondial2010: les Bleus dos au mur en Serbie

Incapable de battre la Roumanie samedi en match de qualification pour la Coupe du monde, l'équipe de France affronte mercredi la Serbie le dos au mur et le flanc blessé par les critiques.



Tenus en échec 1-1 par les Roumains au Stade de France, les Bleus, qui n'ont marqué que quatre buts lors de leurs sept dernières sorties, doivent gagner à Belgrade pour entretenir le mince espoir d'une qualification directe.

Sauf improbable retournement de situation, ils devront cependant passer par la case 'barrages' pour gagner le droit de partir en Afrique du Sud l'année prochaine.

En cas de défaite de la France, l'Autriche pourrait revenir à une longueur de la deuxième place si elle parvenait à s'imposer en Roumanie.

Leader du groupe 7 avec 18 points contre 14 à la France, la Serbie sera qualifiée si elle bat les Bleus dans l'enfer du Marakana.

Après la déception de samedi, la formation de Raymond Domenech, persuadée d'avoir réalisé un bon match, a essuyé les critiques d'anciens internationaux, avec le sélectionneur comme cible privilégiée.

"Il aligne les individualités et il les laisse se débrouiller. Il y a de gros problèmes. Nous, les connaisseurs du football, on le sent, on le sait", a dit Christophe Dugarry, champion du monde en 1998.

Pour Emmanuel Petit, dernier buteur français en finale cette année-là, "On ne peut plus continuer comme ça.

"Il ne faut pas sortir de Saint-Cyr pour s'apercevoir qu'aujourd'hui, l'équipe n'est pas complémentaire", a-t-il expliqué hier

Lundi également, Le Parisien a rapporté que Thierry Henry, depuis 12 ans en équipe de France, avait fait part à Domenech du sentiment d'impuissance des joueurs et de leur "ennui" pendant les séances d'entraînement.

Dans la soirée, l'attaquant de Barcelone a mollement démenti au cours d'un entretien avec TF1, diffuseur des matches de l'équipe de France.

Mercredi, les Français devront retrouver le réalisme qui leur fait défaut depuis le début de la campagne de qualification pour mettre à terre un adversaire désormais tout proche d'une première participation à une phase finale de Coupe du monde.

"Les Serbes sont prêts. Ils sont quasiment qualifiés donc on n'a pas le droit à l'erreur, on court après les points", a dit Florent Malouda, laissé dans les tribunes samedi dernier.

Auteur du but contre son camp au Stade de France, Julien Escudé n'est pas certain de conserver sa place aux côtés de William Gallas en défense centrale.

En attaque, André-Pierre Gignac, pas assez incisif face à la Roumanie, pourrait aussi être placé sur le banc au profit de Karim Benzema, ou d'un replacement de Henry en pointe.

De la forme de Franck Ribéry, qui n'a joué qu'une vingtaine de minutes contre les Roumains, pourrait dépendre l'issue du match.

Le milieu du Bayern Munich jouit d'une entente parfaite avec Yoann Gourcuff, auteur d'un début de saison tonitruant avec Bordeaux.

"On sent rapidement que tout va bien se passer entre nous. Il possède une sorte de sixième sens qui fait naître les bonnes ententes", a dit Ribéry à France Football ce mardi.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise