Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
14/11/2009 - 12:40

Monfils en demi-finale de Bercy

Gaël Monfils, tête de série nº 15, a sauvé l'honneur du tennis français en se qualifiant vendredi pour le dernier carré du Masters 1000 de Paris-Bercy, aux dépens du Croate Marin Cilic, nº 12.



Plus tôt dans l'après-midi, Jo-Wilfried Tsonga, neuvième mondial, avait subi la loi du deuxième joueur mondial, Rafael Nadal, perdant du même coup son titre et une place aux Masters de Londres qui débuteront sans lui le 22 novembre. Depuis le début de la semaine, Gaël Monfils se plaignait d'une immense fatigue.

A l'heure d'affronter Marin Cilic, elle a laissé place à l'adrénaline et permis au Français, porté par les 14.000 spectateurs du POPB, de s'imposer 3-6 6-4 6-4 en deux heures 22. "Je ne sais pas ce qui m'arrive. C'est bizarre, mais dès que j'arrive en France, devant ma famille, mes potes, le public, je crois en moi. C'est la vérité, au début de la semaine, j'étais mort, la semaine dernière aussi.

Depuis Valence, je ne me suis pas entraîné", a-t-il expliqué. "Mais arrivé ici, je crois en moi, mon niveau de jeu s'élève. Dès que je suis en France, je sors de grands matches." Et tous ces regards posés sur lui le poussent à faire le spectacle, lui qui adore faire le show. Contre Cilic, il a encore sorti des coups venus de nulle part, qui ont enchanté les spectateurs. "Le public me booste et plus l'échange dure, plus il est spectaculaire, plus je sais que je vais gagner."

Pour une place en finale, Monfils rencontrera le Tchèque Radek Stepanek, tête de série nº 13, qui a bénéficié de l'abandon de l'Argentin Juan Martin Del Potro, cinquième mondial. "Radek est vraiment en forme, il a un jeu complètement atypique. Il va faire service-volée, il va m'agresser, mais j'ai mon petit plan", a dit Monfils.

L'autre demi-finale opposera Rafael Nadal au Serbe Novak Djokovic, troisième joueur mondial. Nadal a mis fin aux espoirs de Jo-Wilfried Tsonga, qui défendait son titre, une victoire étant la condition sine qua non pour qu'il aille aux Masters. L'Espagnol s'est...... lire la suite de l'article sur Lepoint.fr


Source: Le Point via Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn