Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Art et Culture
09/01/2009 - 20:01

Mort du pâtissier Gaston Lenôtre

Paris- Gaston Lenôtre, qui avait renouvelé l'art de la pâtisserie et bâti un véritable empire de la gourmandise, est décédé jeudi à l'âge de 88 ans des suites d'une longue maladie dans sa maison de Sologne, a indiqué un communiqué du groupe Lenôtre.



"Gaston Lenôtre s'est éteint dans sa maison où il s'était retiré avec son épouse Catherine au début des années 1990", indique le communiqué.

Né le 28 mai 1920 à Saint-Nicolas-du-Bosc (Eure) de parents cuisiniers, il fait son apprentissage avant de s'installer à Pont-Audemer (Eure).

Gaston Lenôtre ouvre sa première boutique parisienne en 1957, rue d'Auteuil. Il conquiert rapidement une clientèle séduite par ses bavarois, charlottes, mousses et macarons. "Mes collègues pataugeaient dans le conformisme", dit-il. Lui veut rompre avec les codes traditionnels de la pâtisserie et conçoit des gourmandises plus légères et aux saveurs nouvelles. Il invente des gâteaux tels que "Succès", à base de pâte de macaron et de crème de nougatine, au nom prédestiné.

En 1960, Gaston Lenôtre crée un service traiteur. C'est le début d'un empire que "Gaston", qui dirigera son entreprise d'une main de fer, construit méthodiquement.

En 1985, l'entreprise passe dans le giron du groupe Accor. Depuis, la marque a poursuivi son développement, devenant un ambassadeur de la gastronomie française dans le monde.

Le chef Paul Bocuse a estimé, à l'annonce du décès du pâtissier, que "dans le domaine de la pâtisserie, il y a eu (Antonin) Carême et Lenôtre".

Auteur du "Pâtissier pittoresque", Antonin Carême (1784-1833) fut chef de bouche du prince de Talleyrand, du roi George IV d'Angleterre ainsi que des empereurs de Russie et d'Autriche. Il s'inspira notamment de l'architecte Palladio pour l'élaboration de ses pâtisseries.

"Gaston Lenôtre a ouvert la voie à de nombreux jeunes pâtissiers", a déclaré M. Bocuse, âgé de 82 ans, qui a ouvert avec lui "il y a 26 ans" le restaurant "Chefs de France" situé dans l'enceinte du parc d'attraction Disney World à Orlando, en Floride.

"Il a amené énormément de nouveautés après la guerre. Après avoir réussi dans la pâtisserie, il s'était lancé dans la restauration en reprenant le restaurant +le Pré Catelan+ à Paris, avec beaucoup de succès", a-t-il ajouté.

"C'est incroyable tout ce qu'il a fait, on perd un homme exceptionnel", a-t-il conclu.

Le chef trois étoiles Alain Passard estime qu'avec Gaston Lenôtre, décédé jeudi à l'âge de 88 ans, "le geste a été modifié" en pâtisserie, "la main est devenue plus belle, plus légère".

"C'est lui qui a bouleversé la pâtisserie à travers sa créativité. Il était capable de bouleverser un simple croissant, une viennoiserie, un Paris-Brest à travers une légèreté, une conjugaison de saveurs. Il a été le premier à donner du goût aux produits", a dit le chef de l'Arpège.

"Il a modifié la main, le geste. La main soudainement est devenue plus légère, plus belle, à travers un glaçage par exemple sur les éclairs. Avec lui, il devenu autre chose. Il avait une justesse, un véritable équilibre par rapport à la pâte à choux, à la crème pâtissière", explique Alain Passard qui a travaillé dans les années 1977-1978 au Pré Catelan, restaurant repris par Gaston Lenôtre.

"Il était ravi de sa réussite car elle lui permettait de communiquer sur cet art qu'il affectionnait particulièrement. Il était très généreux et a été quelqu'un de très profond dans l'enseignement. Pour lui, sa vraie définition d'un grand chef ou d'un grand pâtissier c'était de savoir enseigner aux autres, de faire école, ce qu'il a parfaitement réussi", a-t-il jugé.

Le président Nicolas Sarkozy a salué "l'un des plus grands maîtres de la gourmandise". "Il avait su, par son talent et sa créativité, par sa rigueur et son exigence, élever la pâtisserie au rang d'art" et avait "à cœur de transmettre son savoir aux générations futures, faisant ainsi perdurer et rayonner un savoir-vivre à la française à travers le monde", a déclaré le chef de l'Etat dans un communiqué publié par l'Elysée.

"Il n'aimait pas le conformisme, il cherchait toujours à innover dans le respect des traditions et règles de l'art. C'est certainement dans ce renouvellement perpétuel, cette remise en question incessante, ce regard tourné vers le futur et l'évolution de la gastronomie, que résidait la force de son talent", a-t-il poursuivi.

"Il n'est plus là, mais ses valeurs restent et sont un héritage incommensurable pour le monde de la pâtisserie", a conclu Nicolas Sarkozy.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn