Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
30/11/2010 - 12:40

Moyen Orient: l'Iran croyait à une France plus souple sur le nucléaire et actus Afrique

L'Iran croyait à une France plus souple sur le nucléaire - Hariri converti à la bienveillance de l'Iran vis-à-vis du Liban - L'armée congolaise liée à l'instabilité en RDC selon l'Onu - WikiLeaks: les dirigeants internationaux en prennent pour leur grade - 1er tour des législatives en Egypte fatal aux Frères musulmans - Laurent Gbagbo conteste les résultats dans trois régions du Nord - Un attentat contre l'ambassade de France en Irak déjoué - Un attentat contre l'ambassade de France en Irak déjoué



Moyen Orient: l'Iran croyait à une France plus souple sur le nucléaire et actus Afrique
L'Iran croyait à une France plus souple sur le nucléaire
La France a considéré que sa ligne dure dans le dossier du nucléaire iranien pouvait s'avérer utile en tant que "pointe du glaive" pour relever le défi posé par la République islamique, selon un télégramme diplomatique américain publié par WikiLeaks. Jean-David Levitte, le conseiller diplomatique de Nicolas Sarkozy, cité dans d'autres télégrammes, a qualifié le gouvernement iranien de régime "fasciste" et dénoncé comme une "farce" sa réponse aux offres de dialogue de l'administration Obama en 2009. Le ministère français des Affaires étrangères n'a confirmé "aucun des propos" attribués à des responsables français dans les notes diffusées par WikiLeaks, qui révèlent aussi que l'Elysée a dépêché une mission secrète en Iran à l'été 2007. Cinq grands journaux, dont Le Monde en France, ont commencé à divulguer une partie des quelque 251.000 télégrammes diplomatiques que leur a communiqué le site internet spécialisé dans la divulgation de documents confidentiels. La mission menée en août 2007 à Téhéran par François Richier, conseiller de l'Elysée pour les Affaires stratégiques, répondait à une invitation d'Ali Akbar Velayati, conseiller diplomatique du Guide suprême de la révolution Ali Khamenei. (Reuters)

Hariri converti à la bienveillance de l'Iran vis-à-vis du Liban
Le Premier ministre libanais, Saad Hariri, a affirmé lundi que la République islamique chiite d'Iran ne voulait que le bien du Liban, où son obligé local, le Hezbollah, est l'adversaire politique principal au sein de son gouvernement d'unité nationale. Au troisième jour de son inattendue visite en Iran, le fils de Rafic Hariri, ancien Premier ministre sunnite assassiné début 2005, a déclaré: "Il ne fait pas de doute que le gouvernement de l'Iran est un gouvernement ami et frère de celui du Liban et qu'il ne souhaite que le bien du Liban." Saad Hariri, dont la visite à Téhéran avait été précédée le mois dernier par celle - inédite - du président iranien Mahmoud Ahmadinejad dans les fiefs du Hezbollah au Liban, avait souligné dimanche la "grande importance" de l'union entre l'Iran et le monde arabe face aux menaces communes, et assuré que le Liban poursuivrait sa "résistance" face à Israël. Une des raisons de la visite à Téhéran de Hariri, un proche de l'Arabie saoudite, semblait être d'obtenir de l'Iran qu'il apaise les tensions prévisibles au Liban en cas des probables et imminentes inculpations de membres du Hezbollah par le Tribunal spécial pour le Liban, parrainé par l'Onu, pour l'assassinat de Rafic Hariri. (Reuters)

L'armée congolaise liée à l'instabilité en RDC selon l'Onu
Des réseaux criminels actifs au sein de l'armée de la République démocratique du Congo (RDC) aggravent l'insécurité dans le pays en se livrant à la contrebande, au braconnage et à l'exploitation illégale des ressources minières, notamment de l'or, affirment des experts des Nations unies dans un rapport publié lundi. La situation reste très instable dans l'est du pays sept ans après la fin de la guerre civile de 1998-2003. Un groupe de cinq experts mandatés par l'Onu pour enquêter sur les violations de sanctions frappant la RDC a constaté une "insubordination omniprésente" dans les rangs de l'armée gouvernementale, les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC). Ils désignent en particulier plusieurs officiers, pour la plupart d'anciens rebelles tutsis du CNDP (Congrès national pour la défense du peuple), incorporés dans l'armée après un accord de paix conclu en 2009. "Des officiers, à différents niveaux de la hiérarchie des FARDC, se disputent le contrôle de zones riches en minerais, aux dépens de la population civile", écrit la mission dans son rapport. (Reuters)

WikiLeaks: les dirigeants internationaux en prennent pour leur grade
Des folles soirées de Silvio Berlusconi à la "blonde voluptueuse" de Moammar Kadhafi, plusieurs dirigeants internationaux sont épinglés dans les milliers de télégrammes diplomatiques américains que s'est procurés le site WikiLeaks. Cinq journaux, "The New York Times" aux Etats-Unis, "The Guardian" en Grande-Bretagne, "Der Spiegel" en Allemagne, "Le Monde" en France et "El Pais" en Espagne ont commencé à publier dès dimanche soir une partie des quelque 250.000 documents secrets du Département d'Etat américain que le site Internet s'est procuré. Dans ces documents, les diplomates américains dressent les portraits de plusieurs chefs d'Etat ou de gouvernement en des termes souvent peu diplomatiques. Un télégramme du 26 octobre 2007, qualifie le président français Nicolas Sarkozy de "susceptible et autoritaire", révèle "Le Monde". Le dirigeant libyen Moammar Kadhafi est lui présenté dans un document daté du 29 septembre 2009, émanant de l'ambassade des Etats-Unis à Tripoli, comme un homme imprévisible, presque tout le temps accompagné d'une infirmière ukrainienne décrite dans un des mémos comme "une blonde voluptueuse", selon le "New York Times". (AP)

1er tour des législatives en Egypte fatal aux Frères musulmans
Les Frères musulmans ont été pratiquement éliminés du Parlement égyptien en raison des truquages qui ont, selon eux, marqué les élections législatives de dimanche. Dans l'ancienne chambre basse, la confrérie, théoriquement interdite par le pouvoir mais tolérée dans les faits, détenait un cinquième des sièges et, sous l'étiquette "indépendants", constituait la première force d'opposition au gouvernement du président Hosni Moubarak. Les résultats officiels du premier tour du scrutin, marqué par des accusations de violences et d'irrégularités, ne sont pas attendus avant mardi. Mais aucun des 130 candidats présenté par les Frères musulmans n'a décroché l'un des 508 sièges de députés en jeu à l'issue du premier tour, a déclaré Saad al Katatni, chef de file des 88 élus islamistes représentés dans l'assemblée sortante. Une poignée d'entre eux seulement pourra briguer les suffrages des électeurs lors du second tour prévu le 5 décembre. "Il y a eu des truquages et nous avons déposé un recours contre les procédures de vote", a ajouté Katatni, faisant allusion à son échec à conserver son siège de député à Minah, au sud du Caire - un mandat qu'il avait remporté en 2005 avec 35.000 voix, contre 12.000 pour son rival le plus proche. (Reuters)

Laurent Gbagbo conteste les résultats dans trois régions du Nord
Le président sortant Laurent Gbagbo contestera devant la commission électorale et la justice les résultats du second tour de l'élection présidentielle de dimanche dans trois régions du nord de la Côte d'Ivoire en raison de fraudes, a annoncé lundi son directeur de campagne, Pascal Affi N'Guessan. Seul un petit nombre de résultats concernant les votes des Ivoiriens vivant à l'étranger ont jusqu'ici été annoncés par la commission électorale mais Pascal Affi N'Guessan a affirmé que son candidat demandait d'ores et déjà l'annulation du scrutin dans les régions nordistes de Denguélé, des Savanes et de Worodougou, fiefs de son rival Alassane Ouattara. Au premier tour du scrutin le 31 octobre, Alassane Ouattara a recueilli entre 85 et 93% des voix dans ces trois régions. (Reuters)

Un attentat contre l'ambassade de France en Irak déjoué
Le ministre de l'Intérieur irakien Jawad Bolani a annoncé lundi que les forces de sécurité avaient déjoué un attentat contre l'ambassade de France à Bagdad, organisé par le même groupe ayant tué 68 morts lors de l'attaque d'une église chrétienne le mois dernier. Jawad Bolani a appris le complot à des diplomates de sept ambassades étrangères en Irak, la France, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne et les Etats-Unis. Les forces de sécurité ont sais un minibus remplis d'explosifs caché dans le garage de la maison, dans un quartier à majorité sunnite, dans l'ouest de Bagdad. (AP)

Source : Yahoo Actualités



Ryma Mendy







Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Mercredi 31 Décembre 2014 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France