Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.


Rss
pour y être



Internet
25/03/2009 - 18:29

Mozilla et Google veulent généraliser la 3D sur le Web

Profitant de la Game Developers Conference qui se tient actuellement à San Francisco, Google et Mozilla ont annoncé leur soutien au groupe de travail que le Khronos Group constitue dans l'optique de créer des API 3D pour les sites Web.



Les éditeurs de Chrome et de Firefox, qui font partie du Khronos Group, vont affecter de nouvelles ressources humaines à ce projet, pour l'instant connu sous le nom « Accelerated 3D for Web ».

L'objectif est de créer un standard ouvert et libre de droit, s'appuyant sur une série d'API, pour généraliser des effets en 3D sur les sites Web. Ces API devront exploiter l'accélération matérielle des cartes et circuits graphiques des ordinateurs.

Matt Papakipos, directeur de l'engineering chez Google explique ce soutien : « Avec de plus en plus de contenus arrivant sur le Web et des Javascripts de plus en plus rapides jour après jour, il est temps de créer une API générique, ouverte, pour l'affichage en 3D accéléré sur le Web. »

Des API 3D compatibles avec tous les navigateurs du marché

Ces API ne devront pas être compatibles uniquement avec les logiciels de Mozilla et Google, mais aptes à fonctionner avec n'importe quel navigateur du marché. Un objectif que met en avant Vladimir Vukicevic, le spécialiste en infrastructure chez Mozilla : « Nous cohabitons tous dans un environnement stimulant.

Nous nous affrontons - il y a énormément de compétition, principalement en terme de performances et d'expérience utilisateur -, mais dans le même temps, nous collaborons et coopérons pour être surs que de nouvelles fonctionnalités sont disponibles sur tous les navigateurs de façon uniforme », a-t-il déclaré à la GDC.

Le groupe de travail mis en place par le Khronos Group va s'appuyer sur les bibliothèques graphiques OpenGL et OpenGL ES 2.0, mais il restera ouvert à d'autres pistes technologiques. Neil Tevett, son président, a d'ailleurs lancé un appel à tous les acteurs du marché des navigateurs pour rejoindre ce groupe, dont le début des travaux est programmé pour le mois prochain.

Une contribution financière est également demandée pour y participer : de 1 000 à 25 000 dollars l'année.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: