Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
L'Economie en temps réel et en continu
10/06/2009 - 20:39

Naissance officielle du "nouveau Chrysler"

Chrysler a officialisé ce mercredi la reprise de ses actifs les plus solides par un consortium mené par Fiat, lui permettant ainsi d'éviter une liquidation après 84 ans d'existence.



Cette annonce vient mettre un point final à une restructuration menée au pas de charge par l'administration Obama, 41 jours seulement après le dépôt de bilan du troisième constructeur automobile américain.

Les actifs qui n'ont pas été cédés à Fiat et à ses partenaires seront soit vendus, soit liquidés.

La nouvelle entité, baptisée Chrysler Group LLC démarre son activité "immédiatement", précise un communiqué.

L'administrateur délégué de Fiat Sergio Marchionne deviendra le directeur général du nouveau Chrysler en remplacement de Bob Nardelli, qui avait prévenu qu'il partirait dès que la vente serait effective. Son président sera C. Robert Kidder. Au total, le conseil d'administration comprendra neuf membres.

Le capital du "nouveau Chrysler" sera notamment détenu à 20% par une filiale de Fiat, à 8% par l'Etat américain et à 2% par l'Etat canadien. Une majorité des parts, 55%, sera détenue par le fonds de protection sociale des retraités du syndicat United Automobile Workers (UAW).

Fiat ne pourra détenir la majorité absolue de Chrysler tant que l'argent du contribuable ne sera pas remboursé en totalité, précise le communiqué.

Marchionne s'est félicité mercredi du succès de cette opération, soulignant qu'elle permettait la création du numéro six mondial de l'automobile.

"Chrysler est désormais un groupe plus recentré et plus alerte, qui bénéficiera grandement de cette nouvelle alliance stratégique mondiale avec Fiat", a-t-il dit dans un message adressé aux salariés.

"Le nouveau groupe va de l'avant avec des avantages évidents, en particulier un bilan sain, une structure de coûts compétitive, un réseau de distribution affûté et plus efficace."

Avec cet investissement, Fiat espère pouvoir surmonter la pire crise de l'histoire de l'automobile tout en grandissant.

Si la recherche de la taille critique est primordiale, les derniers mois ont prouvé que seul un ensemble "géré correctement serait efficace", a dit Marchionne.

La Cour suprême des Etats-Unis avait ouvert la voie mardi à un rachat de Chrysler en rejetant la demande de fonds de pensions de l'Indiana et d'organisations de consommateurs qui réclamaient une suspension de la vente.

Les premiers transferts de technologie de Fiat vers Chrysler auront lieu dans les mois à venir, a ajouté Marchionne.

"Des véhicules Chrysler, Jeep et Dodge vont à nouveau sortir de nos usines, être vendus chez nos concessionnaires et peu de temps après, rouler sur les routes et autoroutes américaines", a-t-il dit.

La Fiat 500, produit phare de la marque italienne, devrait quant à elle faire son entrée sur le marché américain.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK

Petites annonces