Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
27/05/2009 - 16:28

Nétanyahou invité en France "dans les prochaines semaines"

Sarkozy a invité en France le Premier ministre israélien, a annoncé ce mercredi le ministère des Affaires étrangères, précisant que Paris espérait recevoir Benyamin Nétanyahou "dans les prochaines semaines" mais que la date n'était pas encore fixée.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
"La date précise de cette visite, prévue dans les prochaines semaines, est en train d'être définie en concertation entre les deux pays, en fonction notamment des contraintes d'agendas", a déclaré le porte-parole adjoint du Quai d'Orsay, Frédéric Desagneaux, lors du point de presse électronique régulier.

"Nous n'avons aucune indication de difficulté qui serait liée aux positions exprimées par la France", a-t-il affirmé, faisant allusion à des divergences avec le gouvernement israélien actuel au sujet de la résolution du conflit au Proche-Orient.

Le bureau de M. Nétanyahou a seulement déclaré mercredi que le Premier ministre israélien ne se rendrait pas à Paris la semaine prochaine.

"Mais nous le verrons, M. Nétanyahou", a lancé le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner, "et puis, je peux peut-être aller là-bas".

Lors d'un entretien à Paris au début du mois avec son homologue israélien le dirigeant d'extrême droite Avigdor Lieberman, le ministre des Affaires étrangères a réitéré le soutien de la France à la création d'"un Etat palestinien viable, coexistant dans la paix et la sécurité avec Israël". Il a exhorté à la reprise des négociations et demandé "l'arrêt complet" des activités de colonisation juive dans les Territoires palestiniens.

Avidgor Lieberman s'est engagé à œuvrer en faveur de la paix au Proche-Orient mais sans soutenir l'idée d'un Etat palestinien, comme le souhaitent les Etats-Unis et l'Union européenne.

Benyamin Nétanyahou a pour sa part appelé ce mercredi les pays arabes à normaliser leurs relations avec l'Etat hébreu, affirmant que ce dernier était prêt à faire de pas "concrets" vers la paix.

Mais le Premier ministre israélien, s'il s'affirme disposé à reprendre immédiatement les pourparlers de paix avec les Palestiniens, n'a pas exprimé son soutien à la création d'un Etat palestinien et a déclaré que les colonies existantes poursuivraient leur "croissance naturelle" liée à leur démographie. Il a aussi exclu de céder Jérusalem-Est aux Palestiniens qui veulent y installer la capitale de leur futur Etat indépendant.


Source: Associated Presse via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo