Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Afrique et Moyen-Orient
25/05/2009 - 20:54

Netanyahu parle d'un "Etat palestinien"

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a évoqué hier un "Etat palestinien", tout en indiquant avoir des "réserves" à son propos, lors de la réunion hebdomadaire du cabinet.



M. Netanyahu a en revanche refusé d'apporter son soutien à une solution à deux Etats (israélien et palestinien vivant côte-à-côte), comme le prévoit la Feuille de route, le plan de paix lancé en 2003 par le Quartette (Etats-Unis, UE, Russie, ONU) et accepté par Israël.

"Clairement, nous devons avoir certaines réserves concernant un Etat palestinien dans un accord sur le statut final" des territoires palestiniens, a déclaré M. Netanyahu. "Ces choses ont été clairement exprimées devant le président (américain Barack Obama) à Washington, a-t-il ajouté. Lorsque l'on parviendra à un accord sur la substance, nous parviendrons à un accord sur la terminologie".

"Nous voudrions que tout accord permanent assure des relations pacifiques avec le peuple à nos côtés. Nous attendons des Palestiniens qu'ils arrêtent d'enseigner la haine contre Israël", a encore dit le chef du gouvernement israélien.

C'est la première fois que M. Netanyahu, qui a rencontré lundi dernier le président Obama à Washington, évoque un "Etat palestinien" depuis la victoire de son parti, le Likoud (droite), aux élections législatives du 10 février dernier et son arrivée au pouvoir le 31 mars.

Développement des colonies existantes

La Feuille de route prévoit l'avènement d'un Etat palestinien par étapes, notamment la fin des violences et le gel de la colonisation juive. Il a en revanche indiqué au cours de la réunion du cabinet que son gouvernement entendait poursuivre l'accroissement des colonies existantes en Cisjordanie mais sans en créer de nouvelles.

"Je n'ai pas l'intention de créer de nouvelles implantations mais ce n'est pas logique de nous demander de ne pas trouver de réponses à la croissance naturelle et d'interdir toute construction en Judée-Samarie (Cisjordanie, ndlr)", a-t-il déclaré.

M. Netanya... Lire la suite sur LEXPRESS.fr


Source: L'Express via Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn