Sommaire
France
30/11/2010 - 12:27

Nouvelle audition pour Villepin dans l'affaire Karachi et infos France

Nouvelle audition pour Villepin dans l'affaire Karachi - Un Malien meurt après avoir reçu des tirs de Taser près de Paris - Royal parle d'une "alliance fraternelle" avec DSK et Aubry au PS - Un des cambriolages visant la presse a été élucidé - Vers une baisse du tarif d'achat de l'électricité photovoltaïque - Mise en garde après 54 intoxications au monoxyde de carbone - Des inédits de Picasso ressurgissent 40 ans après -



Nouvelle audition pour Villepin dans l'affaire Karachi et infos France
Nouvelle audition pour Villepin dans l'affaire Karachi
Dominique de Villepin était une nouvelle fois entendu mardi par un juge d'instruction dans l'enquête sur l'attentat de Karachi, où ont été tués onze Français qui travaillaient à la construction de sous-marins. L'ancien secrétaire général de l'Elysée (1995-2002) et ex-Premier ministre (2005-2007) est arrivé en début de matinée au palais de justice, sans faire de déclarations, ont rapporté des témoins. Il doit être entendu par le juge antiterroriste Marc Trévidic, chargé de l'enquête sur l'attentat de 2002. La semaine dernière, il a déjà été auditionné par le juge Renaud Van Ruymbeke, qui enquête sur le volet financier de l'affaire. Une présumée corruption en marge de la vente de sous-marins au Pakistan en 1994 pourrait être indirectement liée à l'attentat. Jacques Chirac, une fois élu en 1995, avait ordonné l'arrêt du paiement de commissions en marge de ce contrat. La piste d'une vengeance de militaires ou d'officiels pakistanais est donc suivie officiellement par le juge Marc Trévidic, les accusations portées contre des islamistes au Pakistan ayant été abandonnées en appel en 2009.
(Reuters)

Un Malien meurt après avoir reçu des tirs de Taser près de Paris
Un Malien de 38 ans est mort lundi soir près de Paris après avoir reçu deux tirs de Taser tirés par des policiers qui tentaient de le maîtriser lors d'une interpellation, a-t-on appris mardi à la préfecture de police. Ce pistolet à impulsion électrique, censé permettre de maîtriser des personnes sans risque mortel, envoie des "dards" qui propagent une forte décharge. L'arme a obtenu un agrément officiel pour équiper police, gendarmerie et police municipale, mais elle est au centre d'une polémique depuis plusieurs années. L'intervention de lundi s'est déroulée à Colombes (Hauts-de-Seine), où les policiers avaient été appelés pour mettre fin à une dispute entre deux hommes. Un Malien en situation irrégulière, auteur présumé de l'agression, s'est, selon le récit des policiers, enfui au 12e étage de l'immeuble où les policiers ont fait usage du Taser. La préfecture raconte qu'il n'est pas tombé et a blessé quatre policiers à l'aide d'un marteau avant de se libérer des liens aux pieds qui l'entravaient. Enfin immobilisé, il a succombé à un malaise après avoir été transporté en bas de l'immeuble. Une autopsie va être ordonnée, précise la préfecture. (Reuters)

Royal parle d'une "alliance fraternelle" avec DSK et Aubry au PS
Ségolène Royal a assuré mardi ne pas être en compétition avec Martine Aubry et Dominique Strauss-Kahn, avec qui elle dit former une "alliance fraternelle" en vue de l'élection présidentielle de 2012. L'ancienne candidate à l'Elysée a pris de vitesse le PS en annonçant lundi soir sa candidature à la primaire que le Parti socialiste organisera en 2011 pour désigner son candidat à l'Elysée. "Je sais le temps qu'il faut pour convaincre les Français que l'alternance est possible et que la gauche va changer durablement les choses", a dit la présidente de Poitou-Charentes sur France Inter. "Je fais mouvement dans le respect de tout le monde (...) La compétition ne se fait pas les uns contre les autres, elles se fait en regardant les Français", a-t-elle souligné. Ségolène Royal a précisé avoir évoqué sa candidature avec Martine Aubry et Dominique Strauss-Kahn, qu'elle a rencontré mi-novembre à Paris, avant de l'officialiser, dans deux quotidiens de sa région lundi soir. "Nous avons une alliance fraternelle entre nous, pour qu'il n'y ait pas de guerre des chefs, pour que nous nous respections (...) et que nous puissions le moment venu nous rassembler", a-t-elle fait valoir. (Reuters)

Un des cambriolages visant la presse a été élucidé
Un des cambriolages ayant frappé récemment la presse française, celui des locaux du site Rue89 fin novembre, a été résolu par l'arrestation de deux suspects, a-t-on appris mardi de source policière. Deux jeunes gens de 18 et 20 ans, dont un est déjà connu de la police pour des affaires de vol et de drogue, ont été arrêtés lundi après avoir été reconnus par les policiers du commissariat du XXe arrondissement sur les images de vidéosurveillance. La porte des locaux de Rue89 avait été défoncée et une vingtaine d'ordinateurs avaient été volés. Les enquêtes se poursuivent concernant d'autres cambriolages au Point, chez un journaliste du Monde et dans les locaux du site Mediapart.
Les dirigeants de ces médias ont remarqué que les vols étaient plus "ciblés" sur les ordinateurs de journalistes travaillant sur les affaires sensibles, comme les enquêtes visant l'héritière de L'Oréal Liliane Bettencourt et l'attentat de Karachi. (Reuters)

Vers une baisse du tarif d'achat de l'électricité photovoltaïque
Le gouvernement s'apprête à réduire le tarif d'achat de l'électricité photovoltaïque, rapporte mardi le quotidien Les Echos. Sept ministres vont se réunir jeudi autour de François Fillon afin de revoir l'ensemble du système tarifaire, écrivent Les Echos, soulignant cependant que "les positions des uns et des autres sont encore très divergentes". La baisse envisagée ferait suite à la révision à la baisse des tarifs d'achat aux mois de janvier et d'août, consécutive à l'explosion de la demande. Selon Les Echos, Bercy veut contenir le volume des nouveaux projets à 500 mégawatts (MW) par an, en allouant des quotas pour chacun des trois acteurs (particuliers, grandes toitures, fermes au sol). Le ministère proposerait de moduler les tarifs de rachat en fonction du nombre de projets en attente. "Si les particuliers dépassent leur quota trimestriel (...), le tarif proposé par EDF serait automatiquement réduit, dans une proportion dépendant de l'ampleur du dépassement. (Reuters)

Mise en garde après 54 intoxications au monoxyde de carbone
La Direction générale de la Santé met en garde lundi contre les risques liés au monoxyde de carbone après l'intoxication de 54 personnes en trois jours. Aucun décès n'est à déplorer mais 42 personnes ont été hospitalisées, précise-t-elle dans un communiqué, en soulignant que "les causes de ces intoxications sont principalement liées au mauvais fonctionnement des appareils de chauffage ou au manque de ventilation". Elle recommande d'aérer quotidiennement les habitations, de faire entretenir les appareils de chauffage et de production d'eau chaude, de faire ramoner les cheminées et de ne jamais obstruer les grilles de ventilation, même par grand froid. (Reuters)

Des inédits de Picasso ressurgissent 40 ans après
Les héritiers de Pablo Picasso ont porté plainte contre X pour recel après la découverte de 271 oeuvres du maître dont personne ne connaissait jusque-là l'existence. Ces tableaux, carnets et dessins des années 1900 à 1932 sont estimés à une soixantaine de millions d'euros, a indiqué lundi le service des affaires juridiques de la famille. Le détenteur des oeuvres, un septuagénaire, ancien électricien du peintre à la fin de sa vie, assure qu'il s'agit d'un cadeau de l'artiste lui-même ou de sa femme Jacqueline. Or, cette version d'un cadeau vertigineux, passé sous silence pendant quarante ans, laisse les héritiers, en particulier Claude Picasso, responsable de la Picasso Administration, sceptiques. "Maintenant, il appartient au juge de décider, mais on a des questions, on veut connaître les circonstances de ces cadeaux", a expliqué à Reuters Télévision Claudia Andrieu, responsable des affaires juridiques. "Est-ce Picasso lui-même qui a donné ces oeuvres ? Est-ce Jacqueline ? On n'a jamais la même histoire", ajoute-t-elle. Claudia Andrieu justifie la plainte par la nécessité, dans un premier temps, de placer les oeuvres "sous protection." (Reuters)

Source : Yahoo Actualités


Ryma Mendy









Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:





+ DE NEWS


FACEBOOK

Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb

ANNONCEURS


Voyants, medium, astrologues, guérisseurs...
L'amour, la chance, le succès, la mort, le bien-être personnel, l'harmonie familiale, le mauvais œil.
Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn