Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Amériques
27/10/2009 - 15:07

Obama décrète l'état d'urgence grippal

Dans les écoles, des fêtes d'Halloween sont annulées, devant les cliniques on fait la queue pour se faire vacciner, et à la télévision on explique comment les virus se propagent dans les métros ou les avions Barack Obama a décrété vendredi soir «l'état d'urgence nationale» pour mieux lutter contre l'épidémie de grippe A.



Le début de psychose nationale, visible ces dernières semaines, risque de s'aggraver.Le virus H1N1 a entraîné plus de 1 000 morts et nécessité 20 000 hospitalisations aux Etats-Unis depuis son apparition au printemps, décompte le Centre américain de contrôle et prévention des maladies (CDC).

 L'urgence nationale déclarée par Obama devrait surtout permettre aux hôpitaux de mettre en place des centres spéciaux de tri et de soin des patients, en cas de besoin, sans s'embarrasser de toutes les formalités administratives habituelles. Avant même cet état d'urgence, la phobie de la grippe était déjà partout.

Dans les écoles, dès la rentrée des cours spéciaux ont été dispensés pour expliquer aux enfants comment tousser dans leur coude, laver leurs mains régulièrement et s'enfermer chez eux au moindre refroidissement. Hier matin, une animation vidéo montrait comment un seul passager infecté pouvait contaminer tout un avion, à cause du système de ventilation.

Un peu partout, des parents ont fait la queue dans le froid avec leurs jeunes enfants ce week-end devant les centres de vaccination. Sur les 40 millions de vaccins que le gouvernement avait commandés jusqu'à fin octobre, 11 millions seulement ont été livrés, entraînant des craintes de pénurie. Il y aura assez de vaccins d'ici à décembre pour tous ceux qui le désirent, promet maintenant le gouvernement. La grippe A a entraîné quelques cas fulgurants de décès d'enfants ou de jeunes adultes. Le plus souvent, le virus semble pourtant si bénin que beaucoup de cas ne sont même pas enregistrés. Aux... lire la suite de l'article sur Libération.fr


Source: Libération via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo