Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Amériques
23/06/2009 - 22:33

Obama défend la réforme du système de santé américain

Le président Barack Obama a prévenu ce mardi qu'un échec de la réforme du système de santé américain mettrait en péril l'assurance maladie pour tous. La mesure, en discussion au Congrès, rencontre l'opposition des parlementaires républicains et de l'industrie pharmaceutique.



"La réforme n'est pas un luxe, elle est une nécessité", a déclaré le président américain lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche.

Les estimations chiffrent le coût de la mesure à plus de 1.000 milliards de dollars pendant dix ans. Après plusieurs jours de discussion au Congrès, l'opposition républicaine à diverses propositions, notamment à la mise en place d'un système publique d'assurance maladie cohabitant avec le système privé, a conduit les parlementaires à revoir leur copie.

Mardi, l'industrie pharmaceutique a aussi fait part de son opposition à la réforme. Dans une lettre commune envoyée aux sénateurs américains, les deux principaux groupes du secteur, America's Health Insurance Plan et Blue Cross Blue Shield Association, ont averti qu'une assurance maladie publique démantèlerait le système privé qui a couvert les Américains depuis un demi-siècle.

Les deux sociétés estiment qu'il n'est pas possible de créer une agence d'Etat en compétition avec des compagnies privées dans un système de santé réformé.

Barack Obama a rejeté mardi ces critiques. "Pourquoi cela mettrait-il hors-jeu les assurances privées?", a-t-il lancé, expliquant que la position du gouvernement était de mettre en oeuvre un "plan public qui fait sens".

L'accès à l'assurance maladie pour tous les Américains constitue l'une des principales promesses de campagne de Barack Obama. Mais la récession et le déficit budgétaire grandissant de l'Etat fédéral ont rendu l'adhésion à la réforme plus difficile, cette dernière étant très coûteuse. Le président américain a souligné que la refonte du système de santé est vitale pour les Etats-Unis, à terme, dans le cadre d'un redémarrage économique.

A l'heure actuelle, près de 50 millions d'Américains ne sont pas couverts par une assurance maladie.


Source: Associated Presse via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK