Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Amériques
12/05/2009 - 19:35

Obama veut encourager Israéliens et Palestiniens à faire la paix

Le président américain Barack Obama a l'intention d'encourager les dirigeants israélien, égyptien et palestinien à tout faire pour la paix lorsqu'il les recevra à la Maison blanche durant la seconde quinzaine du mois de mai, a déclaré son porte-parole, Robert Gibbs.



Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le président égyptien Hosni Moubarak et le président palestinien Mahmoud Abbas sont respectivement attendus à Washington les 18, 26 et 28 mai.

"Avec chacun d'eux, le président discutera de la façon de renforcer et approfondir nos partenariats ainsi que des mesures que toutes les parties doivent prendre pour aboutir à la paix entre Israéliens et Palestiniens, et entre Israël et les Etats arabes", a dit Gibbs.

Barack Obama s'est engagé à faire d'un règlement de paix entre Israël et les Palestiniens une priorité de sa présidence et a nommé un représentant spécial dans la région en la personne de l'ancien sénateur George Mitchell, artisan des accords de paix en Irlande du Nord.

Son administration a accentué récemment ses pressions pour que le nouveau gouvernement de Benjamin Netanyahu s'engage formellement à oeuvrer à la création d'une Etat palestinien indépendant et à geler les activités de colonisation juive, ce qu'il a évité de faire jusqu'à présent.

De source autorisée américaine, on s'est abstenu jusqu'à présent de commenter l'interview du roi Abdallah II de Jordanie et faisant état d'un plan américain pour impliquer l'ensemble du monde islamique dans une initiative de paix avec Israël.

Le quotidien londonien croit savoir que cette nouvelle initiative américaine serait dévoilée par le président américain le 4 juin en Egypte lors d'un discours important à l'adresse du monde musulman.

Le roi Abdallah a effectué lundi une brève visite à Damas pour s'entretenir avec le président syrien Bachar Assad du plan américain qu'il aurait mis au point avec Obama lors d'une visite à Washington en avril.

D'après le roi, ce plan impliquerait l'ensemble - du Maroc à l'Indonésie - des 57 pays musulmans membres de l'Organisation de la conférence islamique, qui doit se réunir le 23 mai en Syrie au niveau des ministres des Affaires étrangères.

Abdallah a rendu compte à Assad de l'initiative américaine et les deux hommes ont souligné l'importance de l'appel américain pour une paix globale dans la région, a rapporté l'agence de presse syrienne.

Le président Obama devrait peaufiner son initiative lors de la première rencontre cruciale qu'il aura le 18 mai à la Maison blanche avec Netanyahu, lequel s'est rendu lundi en Egypte pour rencontrer Moubarak et est attendu vendredi à Amman pour voir Abdallah.

"Je pense que nous allons devoir faire beaucoup de navettes diplomatiques, faire s'asseoir les gens à une table dans les deux prochains mois pour trouver une solution", a confié au Times le roi Abdallah.

"Si Israël temporise sur la solution à deux Etats ou s'il n'y a pas de vision américaine claire de la façon dont cela va se jouer en 2009, alors la crédibilité énorme d'Obama dans le monde et dans cette région se volatilisera du jour au lendemain si rien ne sort en mai", a-t-il prédit.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK

Petites annonces