Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Amériques
25/11/2009 - 14:23

Obama veut "finir le travail" en Afghanistan

Barack Obama a affirmé mardi son intention de "finir le travail" en Afghanistan, mais il a précisé que les Afghans devront à terme "assurer leur propre sécurité".



Le président américain a dit qu'il avait l'intention d'annoncer d'ici quelques jours sa décision concernant le nombre de soldats supplémentaires qu'il comptait déployer en Afghanistan. Il a ajouté que son objectif était de démanteler les capacités d'Al-Qaïda et de ses alliés.

Conscient de la moindre popularité de la guerre depuis son arrivée aux affaires en janvier dernier, le président sait qu'il doit expliquer au public pourquoi le pays perd ses soldats en Afghanistan.

"J'ai confiance, quand les Américains auront une vision claire de ce que nous faisons là-bas et de comment nous voulons atteindre nos objectifs, ils nous soutiendrons" a estimé le chef des armées. "J'ai l'intention de finir le travail" a précisé Barack Obama, alors que la guerre est entrée dans sa huitième année, et que la situation sur le terrain s'est aggravée.

Le président a tenu lundi un conseil de guerre avec ses conseillers militaires et en affaires étrangères, mais rien n'a filtré sur ses intentions dans l'immédiat. Il doit à la fois préciser comment de nouveaux effectifs seraient déployés, et dire comment les Etats-Unis finiront par se retirer.

Barack Obama a fait ces commentaires lors d'une brève conférence de presse à Washington avec le Premier ministre indien Manmohan Singh, qui effectue une visite d'Etat aux Etats-Unis.


Source: Associated Presse via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo