Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
L'Economie en temps réel et en continu
26/11/2009 - 15:58

Opel : GM maintient les sites en Allemagne mais fermerait Anvers

Depuis qu'il a décidé de ne plus vendre Opel à l'équipementier canadien Magna adossé à la banque russe Sberbank, General Motors (GM) tente de rassurer outre-Rhin sur l'avenir de sa filiale européenne.



Nick Reilly, président par intérim des activités européennes de GM, a indiqué le maintien des quatre sites allemands, qui emploient environ la moitié des 50 000 salariés d'Opel et de la marque britannique Vauxhall en Europe.

En revanche, la facture sociale sera lourde : 5 000 emplois seront supprimés en Allemagne, représentant entre 50 % et 60 % des 9 000 suppressions d'emplois. L'avenir du site d'Anvers est 'incertain', a en revanche reconnu M. Reilly. Pour les salariés de cette usine qui emploie près de 2 400 personnes, ce n'est pas une surprise. Magna, alors candidat au rachat, avait prévu de fermer un site en Europe, laissant entendre que ce pourrait être celui d'Anvers. Il ne devrait pas y avoir de suppressions de postes en Grande-Bretagne et en Pologne.

Les négociations avec les syndicats vont bientôt débuter. Le plan de GM est tout bonnement 'inacceptable', a immédiatement déclaré Klauz Franz, le président du comité d'entreprise d'Opel. L'objectif est de parvenir à une réduction des capacités d'environ 20 %. Au total, le plan de restructuration d'Opel devrait coûter à GM environ 3,3 milliards d'euros.

Le constructeur américain espère que les pays où sont localisés les sites contribueront à financer son plan.


Source: Le Monde via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK

Petites annonces