Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sénégal d'Aujourd'hui
23/09/2009 - 16:07

Opposition et 2012: la candidature multiple s'impose

Tir groupé de l’opposition ou ouverture de plusieurs fronts en vue de la perspective 2012 ? La question reste posée chez les sénégalais par ce que dans un cas, comme dans l’autre, la réponse ne peut être unanime: il y a trop d’intérêts partisans en jeu



Pour certains, il ne s’agit surtout pas de ne pas être d’accord autour d’une candidature unique à même de contrarier sérieusement le candidat Wade, mais plutôt de l’impossibilité de parvenir à un consensus sur le chapitre.

D’une part parce qu’un échec de la tentative risquerait de créer beaucoup plus de problèmes qu’actuellement, d’autre part, parce qu’après avoir investi de l’opposition dure depuis 2000, chaque militant du cadre Benno Siggil Sénégal ou assimilé, voit en son leader le seul capable de remplacer Wade. Autrement dit, la majorité des socialistes se verrait mal en train de plébisciter Niasse à la place de Tanor, et inversement pour des progressistes qui devraient soutenir le président du Ps.

Cependant, condamnés à vivre ensemble et obligés de trouver un modus opérandi pour voir aboutir leur projet, ils n’auront guère autre choix que la candidature multiple. Laquelle s’avère la seule réaliste du moment, même si par ailleurs, elle n’est pas la plus indiquée à cause de la division et de l’asynergie des forces.

Il s’agira maintenant de tomber sur les modalités d’une voie commune pour aller au deuxième tour. Et une fois cette étape franchie, se pencher sur les votes des candidats malheureux qui devront être scrupuleusement reversés dans l’obole du premier de la course. Au besoin, avec un engament écrit.
Ce n’est que de cette façon que l’opposition pourra s’en tirer, d’après les observateurs, car de l’autre côté, Wade a déjà défini la stratégie en se portant candidat une nouvelle fois.

A peu près la même situation qu’en l’an 2000…dans un contexte un peu plus différent, quand même.



Source: Rewmi


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK