Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
      


pour y être
Afrique et Moyen-Orient
22/04/2021 - 15:32

Pakistan : Un hôtel de luxe frappé par une explosion alors qu'il accueillait l'ambassadeur de Chine

L'explosion d'une voiture piégée devant un hôtel de luxe où séjournait l'ambassadeur de Chine au Pakistan a fait cinq morts et douze blessés.



L'explosion à l'extérieur de l'hôtel Serena à Qutta a eu lieu tard dans la nuit de mercredi à jeudi, heure locale, dans cette ville, capitale de la province du Baloutchistan, qui est le théâtre d'une insurrection de séparatistes depuis des décennies.

Les images de la scène montrent une épaisse fumée provenant de l'explosion, tandis que l'on peut voir des véhicules en feu dans le parking de l'hôtel.



Selon les autorités, les opérations de sauvetage et l'enquête sont en cours.

"Cet incident s'est produit après l'Iftar (rupture du jeûne). La voiture était garée sur le parking de l'hôtel Serena", a déclaré le ministre provincial de l'Intérieur du Baloutchistan, Ziaullah Lango, selon Reuters. "L'un de nos agents de police figure parmi les blessés".

Les deux personnes décédées dans l'attaque auraient travaillé comme agents de sécurité à l'hôtel. Selon des responsables cités par les médias locaux, tous les clients de l'hôtel sont sains et saufs.

Peu après l'attentat à la bombe, les Talibans, un groupe militant connu sous le nom de Tehreek e Taliban Pakistan (TTP), ont publié une déclaration dans laquelle ils assument la responsabilité de l'attentat et déclarent que leurs cibles étaient des fonctionnaires de police.

Toutefois, selon les premières informations, c'est l'ambassadeur de Chine, Nong Rong, qui était visé.

Il séjournait à l'hôtel mais n'était pas présent au moment de l'explosion, a déclaré le ministre pakistanais de l'Intérieur, Sheikh Rashid Ahmad, selon l'agence Reuters.

Les talibans pakistanais n'ont pas mentionné l'ambassadeur chinois dans leurs déclarations.

Dans un communiqué, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a condamné l'attentat à la bombe et a confirmé qu'il n'y avait pas eu de rapports faisant état de victimes ou de blessés parmi la délégation chinoise dans la région, selon Reuters .

Le ministre provincial de l'Intérieur du Baloutchistan, Ziaullah Lango, a également déclaré aux journalistes que la visite de M. Nong à Quetta se poursuivrait jeudi et qu'il était "de bonne humeur".

Victor Delhaye-Nouioua










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!


Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest