Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
06/03/2009 - 14:45

Pékin n'exclut pas de nouveaux troubles au Tibet et au Xinjiang

Les officiels chinois ont dit s'attendre à de nouveaux troubles en 2009 au Xinjiang, région frontalière et musulmane dans l'ouest du pays, ainsi qu'au Tibet, à l'approche des 50 ans de l'insurrection dont la répression déboucha sur le départ pour l'exil du Dalaï lama.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Au Tibet, la police stationnait dans les rues de Lhassa et bloquait les routes menant vers l'est, selon des touristes venus de Hong Kong, la tension étant croissante une semaine avant l'anniversaire du soulèvement. L'atmosphère était "tendue" dans la capitale tibétaine, selon ce voyageur s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, qui a été interpellé par la police chinoise avec deux compagnons de voyage.

Mars marque également le premier anniversaire de la répression d'un nouveau mouvement anti-gouvernemental au Tibet, après une manifestation qui avait fait des morts à Lhassa le 14 mars. Selon Pékin, 22 personnes ont été tuées, mais les défenseurs de la cause tibétaine pensent que le bilan est bien plus élevé, entre les manifestations et la violente répression qui a suivi.

Vendredi, le gouverneur du Tibet Qiangba Puncog a dit s'attendre à de nouveaux incidents samedi prochain, mais sans craindre de nouvelles manifestations de grande ampleur.

Quant au Xinjiang, il est en proie à une rébellion des Ouïghours, turcophones et musulmans, et la région a connu une vague de violences l'année dernière. Avant les Jeux olympiques, Pékin s'y est livre à une répression massive et des arrestations d'opposants pour atteinte à la sécurité de l'Etat.

La lutte contre le séparatisme au Xinjiang pourrait s'y durcir dans les prochains mois, a annoncé le gouverneur de la province Nur Bekri au cours d'une conférence de presse en marge de la session annuelle de l'Assemblée nationale populaire.

Selon le gouvernement, 1.295 personnes y ont été arrêtées pour atteinte à la sécurité de l'Etat en 2008, contre 742 pour la totalité du pays en 2007.

Les Ouïghours du Xinjiang, envahi en 1949 après la victoire des troupes communistes en Chine, se plaignent d'être marginalisés économiquement par les Han qui ont été envoyés en masse dans la province par le pouvoir central chinois.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo