Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
L'Economie en temps réel et en continu
19/05/2009 - 20:47

Perquisitions chez Natixis, Banques populaires et l'Ecureuil

Natixis confirme que la police financière française a perquisitionné ses locaux ainsi que ceux des Banques Populaires et des Caisses d'épargne dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte à la suite d'une plainte de l'Association de défense des actionnaires minoritaires (Adam).



La filiale commune des Caisses d'épargne et des Banques populaires ajoute que l'enquête porte sur une période antérieure à 2009 et que la perquisition "ne revêt aucun caractère exceptionnel dans ce type de procédure".

Le parquet de Paris a précisé de son côté que les policiers se sont fait remettre mardi matin des documents dans le cadre d'une enquête ouverte par le procureur mi-mars, après une plainte de 90 petits actionnaires de Natixis.

Ces derniers avancent des faits de "présentation de comptes inexacts, diffusion de fausses informations au marché, distribution de dividendes fictifs, faux, usage de faux, abus de biens sociaux notamment".

Les deux maisons mère de Natixis n'ont pas souhaité faire de commentaire.

Pour les responsables de l'Adam, les dirigeants de Natixis ont donné sciemment une image trompeuse des comptes de cette banque d'affaires.

"Nous avons reçu 3.000 plaintes de victimes qui se plaignent d'avoir été sollicitées très activement par leur banque pour devenir actionnaire de Natixis et qui ont tout perdu", a dit à Reuters Colette Neuville, présidente de l'Adam, qui voient les perquisitions comme une "bonne nouvelle".

Natixis, créée en 2006 et détenue de concert par les deux banques mutualistes à hauteur de 71%, a accusé sur le premier trimestre de l'année une perte nette de 1,8 milliard d'euros, signant son quatrième trimestre consécutif dans le rouge en raison de la crise financière internationale.

Les deux banques mutualistes vont fusionner leurs organes centraux et deviendront la deuxième banque de détails française derrière le Crédit agricole .

François Pérol, l'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée dont le "parachutage" à la tête des deux banques mutualistes en mars dernier a provoqué un véritable tollé, n'a pas exclu de nouvelles dépréciations pour Natixis.

Le projet de loi sur la fusion des deux banques, présenté par la ministre de l'Economie Christine Lagarde, devrait être voté mercredi par les députés, avant d'être transmis au Sénat pour examen à partir du 8 juin.

Le cours de l'action a perdu 85,5% en 2008 et n'a repris que 13,8% en 2009. Vers 16h30, le titre prend 3,02% à 1,47 euro.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK