Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
02/05/2009 - 17:32

Policiers et émeutiers s'affrontent à Berlin

Des affrontements ont opposé pendant cinq heures, dans la nuit de vendredi à samedi, la police berlinoise à quelque 700 activistes de gauche



Policiers et émeutiers s'affrontent à Berlin
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Les activistes ont lancé des pierres, des cocktails molotov et des liquides inflammables sur les policiers. Les autorités ont avancé un bilan de 237 policiers blessés, victimes pour la plupart de contusions, tandis que 14 ont été plus grièvement atteints.

Quelque 298 manifestants ont été interpellés.

"Le climat s'est détérioré (...) Les violences ont été pires que dans le passé. Mais pour la plupart, elles n'étaient pas motivées par la politique. Ils voulaient seulement de la violence", a déclaré Erhart Körting, ministre de l'Intérieur de Berlin.

Des émeutes ont éclaté à Berlin et Hambourg au soir d'un 1er mai qui s'était dans l'ensemble déroulé dans le calme en dépit de quelques incidents.

Les violences ont débuté après la tombée de la nuit lorsqu'un groupe de quelque 700 activistes a attaqué la police anti-émeutes en lui lançant notamment des pavés. Ils ont incendié des voitures et brisé des vitrines de banques et de magasins. Les affrontements ont duré jusqu'à deux heures du matin.

Les autorités s'étaient préparées à de possibles violences en raison de tensions alimentées par la crise économique et la montée du chômage et plus de 5.800 policiers anti-émeutes venus du reste du pays avaient été déployés à Berlin.

La police a eu aussi recours à des gaz lacrymogènes contre les activistes qui ont défilé sous le slogan "Le capitalisme signifie guerre et crise".

A Hambourg, où des affrontements entre policiers et manifestants se sont poursuivis jusqu'aux petites heures de samedi, six policiers ont été blessés et 23 manifestants ont été interpellés. Une voiture et des poubelles ont été incendiées.

Des incidents ont aussi été enregistrés vendredi à Ulm, dans le sud, ainsi qu'à Dortmund, Mayence et Verden.

Version française Nicole Dupont
Source: Reuters via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo