Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Faits Divers - Société
02/07/2009 - 16:58

Politique: revue de presse du 02 juillet 2009

Burqa: Gerin installe sa mission parlementaire - Comment le FN gérait ses villes - Nicolas Sarkozy dialogue en vue d'une rentrée difficile - Le PS saisit le Conseil constitutionnel sur la loi Hôpital - Baisse de la TVA à 5,5%: un tract de l'UMP adressé aux restaurateurs suscite des remous - Les intermédiaires de la vente de sous-marins au Pakistan imposés par le gouvernement de l'époque, selon un ancien responsable de la DCNI - Affaire Karachi: Balladur directement impliqué.



Politique: revue de presse du 02 juillet 2009
Burqa:  Gerin installe sa mission parlementaire
LIBERATION.FR: Composée de 32 membres de tous les groupes et présidée par le député PCF du Rhône, elle a six mois pour plancher sur le sujet. Le député (UMP) Eric Raoult en sera le rapporteur. Gérin sait qu'il doit mettre de son côté la «majorité silencieuse musulmane», comme il la nomme.  «Que faire si une loi a pour effet de bloquer certaines de ces femmes chez elle?»
 
Le député PCF du Rhône promet «de ne pas lâcher le morceau». Et affiche sa fermeté, voulant barrer la route à «un régime de surveillance et d'enfermement» et appelant les politiques à sortir de leur «aveuglement».

Comment le FN gérait ses villes
LE MONDE.FR:  la première conquête d'une mairie par le FN remonte à 1995. Le Front national remportait Marignane, Orange et Toulon à la faveur de triangulaires. En 1997, c'est au tour de Vitrolles. Quatre villes qui doivent alors devenir pour le parti le 'laboratoire' d'une stratégie de conquête nationale. Le FN espère prouver qu'il est capable d'appliquer localement son programme qui allie sécurité, préférence nationale et baisse de la fiscalité.

Nicolas Sarkozy dialogue en vue d'une rentrée difficile
LE MONDE.FR:  la récession n'est pas terminée - 'nous sommes au milieu de la crise', leur a-t-il dit - et tout le monde doit continuer à faire des efforts. Au-delà, le chef de l'Etat cherche à obtenir un relatif consensus autour des solutions à mettre en oeuvre pour la sortie de crise. 'Il est souhaitable (...) que, sans renoncer à nos convictions, nous nous efforcions d'élaborer ensemble des solutions concrètes pour aider les Français.'

Le PS saisit le Conseil constitutionnel sur la loi Hôpital
REUTERS:  les parlementaires socialistes estiment notamment que le texte porte atteinte au principe d'égalité et de droit à la protection de la santé. La loi intitulée "Hôpital, patients, santé, territoires" vise à lutter contre les "déserts médicaux" en incitant les médecins à s'installer dans les "zones déficitaires". Face aux protestations du milieu hospitalier, notamment des médecins, le gouvernement avait accepté de revoir sa copie lors de la lecture par le Sénat.

Baisse de la TVA à 5,5%:  un tract de l'UMP adressé aux restaurateurs suscite des remous
AP:  "l'UMP et le président de la République profitent de cette mesure pour lancer une campagne nationale d'adhésion à l'UMP. Il y a un amalgame total entre la vie d'un parti politique et une mesure qui vise à donner une bouffée d'oxygène à une profession touchée de plein fouet par la crise", souligne-t-il dans un communiqué. Le parti a confirmé avoir envoyé auprès des restaurateurs, cafetiers et autres traiteurs un tract estampillé UMP ayant pour titre "TVA à 5,5% engagement pris, promesse tenue", accompagné d'un bulletin d'adhésion à l'UMP.

Les intermédiaires de la vente de sous-marins au Pakistan imposés par le gouvernement de l'époque, selon un ancien responsable de la DCNI
AP:  en 1994, la France a vendu trois sous-marins Agosta au Pakistan pour un montant de près de 5 milliards de FF. L'enquête française, qui a longtemps privilégié la thèse d'un attentat islamiste, n'écarte pas celle d'un règlement de compte entre le Pakistan et la France dont l'origine pourrait être liée à l'arrêt du versement de commissions en marges de ce marché. Entendu le 14 mai dernier par l'un des deux juges d'instruction antiterroriste, Gérard Ménayas, 62 ans, a souligné que dans le cadre de contrat, les deux intermédiaires avaient été imposés par le ministre de la Défense de l'époque, François Léotard.

Affaire Karachi:  Balladur directement impliqué
MEDIAPART:  abdulrahman El-Assir, l'un des principaux intermédiaires payés par la France dans le cadre de plusieurs grands contrats d'armement internationaux, dont la vente de sous-marins au Pakistan, susceptible d'être à l'origine de l'attentat de Karachi en 2002, est suspecté de longue date par les services secrets français de se livrer à des activités illégales (ventes d'armes, blanchiment, trafic de drogue...), mais aussi d'entretenir des «relations financières» avec l'ancien premier ministre Edouard Balladur.


AM/ source web


Angelique Macioszczyk







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise





Partageons sur FacebooK