Sommaire
Faits Divers - Société
25/06/2010 - 10:03

Politiques: cocktail au Quai d'orsay

Politiques: cocktail au Quai d'orsay - Retraite : François Fillon veut reprendre la main - La folle course de Thierry Henry au mépris du code la route... pour voir Sarkorzy - Mobilisation en hausse contre la réforme des retraites: et maintenant, on fait quoi?



Politiques: cocktail au Quai d'orsay
Retraite : François Fillon veut reprendre la main
Le gouvernement ne sous-estime pas la mobilisation du 24 juin contre son projet de refonte des régimes de retraite, déclare vendredi Luc Chatel sur RTL. 'Le gouvernement maintient le calendrier', a toutefois affirmé Luc Chatel, précisant que s'ouvre 'une phase de débat, d'écoute de la part du gouvernement'. Le dialogue sur certains points de la réforme des retraites va se poursuivre, assure pour sa part sur France Inter la ministre de l'économie, Christine Lagarde.(lemonde)

Pas de cocktail au Quai d'orsay et simple pot à l'assemblée
L'annulation de la garden-party du 14 juillet par l'Elysée (en photo, celle de l'année dernière) pour raisons d'économies fait tache ...d'huile dans les palais de la République. Bernard Kouchner, toujours soucieux de suivre l'exemple du Président, a fait annoncer hier par son porte-parole, Bernard Valero, que la traditionnelle réception organisée au ministère des Affaires étrangères pour la fête nationale était supprimée «compte tenu du contexte budgétaire actuel». Quant au président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, il a tenu à préciser hier que le «pot républicain» qui clôture la session parlementaire serait cette année «particulièrement modeste».(liberation)

La folle course de Thierry Henry au mépris du code la route... pour voir Sarkorzy
Hier, l'équipe de France de football est rentré au bercaille. A son arrivée à l'aéroport du Bourget, l'équipe de France a tout fait pour se cacher. Peu prolixes, plusieurs joueurs ont directement embarqué à bord de leur jet privé. Thierry Henry, lui, a filé vers l'Elysée, ou il devait s'entretenir avec le président de la République. Retour des convois officiels sans loi ni foi. La plupart des infractions valent un retrait de permis.(lepost)

Mobilisation en hausse contre la réforme des retraites: et maintenant, on fait quoi?
"Il s'agit de la plus grosse manifestation de l'année, ce qui montre que le sentiment d'injustice (qui) monte dans le pays" a estimé François Chérèque. Mais est-cette mobilisation, en hausse par rapport aux dernières journées d'action, va servir à quelque chose? Pour Eric Woerth, ministre du Travail, non. Le danger, ce serait de "ne pas faire de réforme", a réagit le ministre du Travail. Pour François Fillon, le Premier ministre, il sera temps de s'exprimer dans la matinée de vendredi pour débriefer, devant les journalistes, la journée d'hier. Mais des concessions ne sont pas vraiment envisagées.(lepost)

Retraites: «les syndicats ont réussi leur pari» contre le gouvernement
«Nicolas Sarkozy a choisi ses grévistes. Pendant que défilaient ceux qui avaient cessé le travail pour dénoncer le projet de réforme des retraites, le chef de l'Etat a jugé opportun de bousculer son agenda pour recevoir le plus capé des grévistes du ballon rond, Thierry Henry», écrit Paul Quinio dans Libération. Sur la même tonalité, Gilbert Paris du journal communiste L'Humanité estime que «le président de la République s'est consacré hier à une opération de diversion pour occulter les deux millions de manifestants derrière les états d'âme de Thierry Henry».(liberation)

Réforme des retraites et élection présidentielle
Son premier effet joue déjà. Depuis que la réforme des retraites est engagée, on n'entend plus, on n'écoute plus que deux candidats, Nicolas Sarkozy et Martine Aubry. Les autres ont disparu. Le cas de Dominique Strauss-Kahn est à part, puisque le directeur général du Fonds monétaire international (FMI) ne peut pas s'exprimer sur la scène politique nationale. Il a cependant trouvé le moyen de faire comprendre que son approche de la réforme des retraites se différencie nettement de celle de la direction du Parti socialiste.(Liberation)

Le Sénat a adopté un texte très attendu contre les violences conjugales
Parmi les mesures les plus innovantes du texte figurent une "ordonnance de protection" pour les victimes, la création d'un délit de "violences psychologiques" et l'expérimentation pour trois ans du bracelet électronique pour maintenir le conjoint violent à distance. Il s'agit d'une proposition de loi des députés Danielle Bousquet (PS) et Guy Geoffroy (UMP) déjà adoptée par l'Assemblée nationale le 25 février, mais à laquelle a été jointe une proposition de loi du sénateur PS, Roland Courteau (PS).(lepoint)


Victor Nouioua









Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn