Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
28/04/2009 - 19:24

Poursuite de la colonisation autour de Jérusalem

Alors que la construction de logements juifs à Jérusalem-Est occupée est à l’origine d’une polémique entre le gouvernement israélien et l’Autorité palestinienne, le président palestinien, Mahmoud Abbas, a annoncé hier qu’il n’acceptait pas de reconnaître Israël en tant qu’«Etat juif»



«Ce n’est pas à moi de décrire l’Etat. Appelez-vous la République socialiste hébraïque si vous voulez, ce n’est pas mon problème», a-t-il ajouté, visiblement en colère. Il répondait à une condition posée - puis démentie - par le nouveau Premier ministre Benyamin Nétanyahou.

Ce dernier, à la tête d’une coalition de droite, est opposé à la création d’un Etat palestinien. Il estime que d’éventuelles négociations ne doivent porter que sur un statut d’autonomie économique des Palestiniens. Abbas et Nétanyahou ne se sont toujours pas rencontrés depuis l’entrée en fonction du gouvernement israélien, il y a plus d’un mois.

«Ceinture». Dans ce contexte et alors que Barack Obama a invité - séparément - à Washington les principaux protagonistes du conflit proche-oriental, l’annonce de la mise en chantier de logements de colonisation à Jérusalem-Est ne peut qu’entraver les efforts en cours. C’est le mouvement pacifiste israélien la Paix maintenant qui a révélé hier que des travaux étaient en cours dans un secteur de la partie orientale de Jérusalem.

«Ce chantier prévoit la construction d’une soixantaine de logements pour des familles juives religieuses orthodoxes à proximité immédiate du secteur palestinien d’Arab al-Sawahra», a précisé Hagit Ofran, une porte-parole de la Paix maintenant. «Les travaux, qui ont commencé il y a deux mois, s’effectuent dans le cadre du développement de Talpiot-Est [l’un des douze quartiers de colonisation juifs, ndlr]. Ils visent à compléter la ceinture de quartiers juifs qui entourent la partie orientale arabe de Jérusalem, et nous nous élevons contre ce projet qui nuit aux espoirs de paix.»

«Préoccupant». Selon la mairie de Jérusalem, ces plans ont été approuvés en 2000 et le chantier en question ne constitue pas un nouveau projet de colonisation. Un porte-parole de l’Autorité palestinienne a affirmé qu’elle envisageait «de saisir le Conseil de sécurité de l’ONU et l’assemblée générale» pour stopper la colonisation. Le même jour, la France a jugé «particulièrement préoccupant» un projet d’extension de Maale Adoumim, la plus grande des colonies autour de Jérusalem, et renouvelé son appel au gel de la colonisation.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise