Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
31/03/2008 - 10:25

Poursuite des négociations entre Israéliens et Palestiniens



Dans l'espoir de donner une nouvelle impulsion au processus de paix la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice poursuivait lundi sa médiation entre Israël et l'Autorité palestinienne.



Un espoir qui pourrait être terni par la publication d'un nouveau rapport du mouvement anti-colonisation israélien La Paix Maintenant sur la poursuite de la construction dans les colonies juives en Cisjordanie occupée, un des volets les plus explosifs des négociations israélo-palestiniennes qui piétinent.

Mme Rice a eu le matin de nouveaux entretiens d'une heure à Jérusalem dans le cadre d'un petit-déjeuner avec le Premier ministre israélien Ehud Olmert.

Elle discutait ensuite dans un hôtel de Jérusalem avec les chefs des équipes de négociateurs israéliens et palestiniens, la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni et Ahmad Qoreï.

Après cette rencontre, Mme Rice devait retourner à Amman pour un nouvel entretien avec le président palestinien Mahmoud Abbas, avant de quitter la région.

Dimanche, elle a qualifié de "très bon début" la décision israélienne de lever près de 50 barrages routiers (sur 500) en Cisjordanie pour permettre les mouvements de véhicules entre les villes palestiniennes. Israël étudie aussi la possibilité de lever d'ici mai des barrages supplémentaires.

"Nous acceptons ces mesures comme autant d'actes visant à améliorer la vie du peuple et à renforcer la possibilité de travailler et de construire notre Etat", a commenté le Premier ministre palestinien Salam Fayyad après sa rencontre avec Mme Rice et le ministre israélien de la Défense Ehud Barak.

L'Etat hébreu a aussi accepté d'assouplir les restrictions de déplacement imposées à 1.500 Palestiniens et d'augmenter le nombre de permis de travail pour les Palestiniens en Israël, afin de rééquilibrer l'économie palestinienne.

Quelque 700 policiers palestiniens ont été aussi autorisés à se déployer dans la zone de Jénine (nord-est de Cisjordanie), mais Israël a dit que "la responsabilité globale de la sécurité resterait entre (ses) mains".

Le mouvement La Paix Maintenant a choisi cette occasion pour publier un nouveau rapport selon lequel quelque 500 bâtiments comptant des milliers de logements sont en chantier depuis janvier dans 101 colonies israéliennes en Cisjordanie. 275 bâtiments sont en construction et 220 en voie d'achèvement.

Pas moins de 750 logements ont d'autre part été mis en chantier dans les quartiers juifs du secteur oriental de Jérusalem conquis et annexé en 1967, contre 46 seulement en 2007, précise le rapport.
La poursuite de la colonisation constitue la principale pierre d'achoppement des négociations relancées fin novembre à la conférence internationale d'Annapolis aux Etats-Unis. Ces négociations font du sur-place également en raison des violences meurtrières israélo-palestiniennes fin février et en mars.

L'Europe et les Etats-Unis ont pressé Israël d'ordonner un gel de la colonisation durant ces négociations, ce que M. Olmert a refusé.

Aux yeux de la communauté internationale, toutes les colonies dans les territoires palestiniens sont illégales, qu'elles aient ou non été approuvées par les autorités israéliennes.

Mme Rice est arrivée samedi en Israël pour sa seconde visite depuis début mars afin de tenter de relancer les rencontres régulières entre MM. Olmert et Abbas, suspendues début mars par l'Autorité palestinienne pour protester contre une opération militaire israélienne à Gaza qui a fait plus de 100 morts.

Source: yahoo news





Arame Diène





Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK