Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
10/08/2009 - 18:43

Poutine fête ses dix ans au pouvoir

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a fêté ce dimanche ses dix ans de pouvoir à la tête du pays, l'ex-agent du KGB devenu homme fort du Kremlin ne semblant pas près de la retraite.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Il y a dix ans, le 9 août 1999, un président Boris Eltsine mal en point nommait le directeur du FSB, successeur du KGB, à la tête du gouvernement. Assurant la présidence par intérim après la démission surprise de Eltsine peu après, Poutine était officiellement élu en 2000. En 2008, il cédait la présidence à celui qu'il avait choisi comme dauphin, Dimitri Medvedev, sans pour autant renoncer à son pouvoir, en redevenant pour sa part Premier ministre.

La quasi-totalité de son entourage est toujours aux manettes, et Poutine serait quant à lui toujours le véritable maître du Kremlin.

Et à 56 ans, le natif de Saint-Pétersbourg semble à des années-lumière de la retraite. Il a encore montré ses muscles et son torse dénudé cette semaine pendant ses vacances en Sibérie, plongeant dans une rivière glacée ou escaladant des falaises...

Les observateurs s'accordent à dire qu'il est parti pour durer. "Poutine peut tout à fait régner jusqu'en 2012 (les prochaines élections, NDLR) voire plus longtemps", estime Lilia Chevtsova, du Centre Carnegie de Moscou.

Pendant ses deux présidences, Poutine a en tous cas nettoyé le paysage politique de toute opposition. Il a aboli l'élection au suffrage direct des gouverneurs de régions, marginalisé l'opposition libérale et, selon ses détracteurs, instauré un régime d'impunité pour ceux qui font taire ses rivaux, quels qu'en soient les moyens.

La presse aussi a été mise au pas, entre contrôle étatique et intimidation. Depuis que Poutine est au pouvoir, 16 journalistes ont été assassinés, selon le décompte de la Maison des Libertés, le cas le plus connu étant celui de la journaliste spécialiste de la Tchétchénie Anna Politkovskaïa. Un seul de ces assassinats a été élucidé.

Mais beaucoup portent au crédit de Poutine la reconstruction d'une économie en lambeaux dans les années 90, et se félicitent d'une qualité de vie bien meilleure que pendant les années Eltsine. Moscou et Saint-Pétersbourg regorgent de milliardaires, même si la crise actuelle leur a porté un coup.

Et les Russes toujours patriotes se réjouissent de voir le standing de leur pays sur la scène internationale renforcé par la politique étrangère agressive de Poutine, qui a connu son apogée avec l'intervention militaire en Géorgie à l'été 2008. Une attitude qui a sérieusement refroidi les relations avec Washington. Mais qui vaut à Poutine, dix ans après, un impressionnant 78% de popularité.


Source: Associated Presse via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo