Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Afrique et Moyen-Orient
14/09/2020 - 01:11

RDC: une dent de Patrick Lumumba sera rendue à sa famille

C'est un hommage symbolique qui sera rendu à Patrick Lumumba, une ancienne figure incontournable dans la lutte pour l'indépendance du RD Congo. La justice belge a accepté de retourner la dent de l'ancien premier ministre congolais à sa famille qui avait formulé la demande.



RDC: une dent de Patrick Lumumba sera rendue à sa famille
​Cette dent a une valeur judiciaire et symbolique pour la famille Lumumba. Elle constitue l'une des pièces maîtresses de la plainte déposée en 2011 à Bruxelles par les enfants de Patrick Lumumba. Ces derniers voulaient en savoir plus sur les circonstances de l'assassinat de leur père.

Le Parquet fédéral belge a annoncé ce jeudi 10 septembre que la dent de l'ancien leader congolais sera retournée à sa famille. Dernière trace de l'ancien premier ministre congolais, la fameuse dent avait été saisie dans la famille d'un policier belge qui a participé à la dissolution de son corps après son assassinat en janvier 1961.

A en croire Eric Van Duyse, le porte-parole du Parquet fédéral belge, la dent sera restituée aux ayants-droit, les enfants de Patrick Lumumba. La justice belge parle d'une restitution « symbolique ». Pourtant, la famille n'aura pas la certitude que cette dent soit celle de cet homme fort qui a participé à l'indépendance de son pays. Eric Van Duyse a expliqué que le fragment n'a pas subi "d'analyse ADN, cela l'aurait détruit".

Il faut rappeler que Patrick Lumumba a été assassiné avec deux compagnons dans l'ancienne province sécessionniste du Katanga, l'actuelle Lumumbashi. D'après les révélations faites en 2000 par un policier belge qui avait participé à l'élimination du corps du leader congolais, il leur était demandé de faire disparaître le corps.

« En pleine nuit africaine, nous avons commencé par nous saouler pour avoir du courage. On a écartelé les corps. Le plus dur fut de les découper », avait confié Gerard Soete qui témoignait sur sa participation. Il a fait savoir que les corps avaient été dissous dans l'acide et « il n'en restait presque plus rien, seules quelques dents ».

Frank Robin










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn