Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
08/11/2010 - 13:29

Rabat: le Maroc démantèle un camp de protestation au Sahara occidental et actus Afrique

Rabat: le Maroc démantèle un camp de protestation au Sahara occidental - Lagos: enlèvements sur une plate forme pétrolière - Conakri: la Guinée choisit dans le calme son président - Abidjan: Bédié appelle à voter Ouattara en Côte d'Ivoire - L'ONU: enquêtent sur des viols de masse de Congolaises - Somalie: rançon record pour des pirates - Algérie: acquittement d'un ancien détenu de Guantanamo - Le président tanzanien réélu avec 61% des voix - Présidentielle en Guinée sur fond de tensions ethniques -



Rabat: le Maroc démantèle un camp de protestation au Sahara occidental et actus Afrique
Rabat: le Maroc démantèle un camp de protestation au Sahara occidental
Les forces de sécurité marocaines ont démantelé aux premières heures de la journée de lundi un camp provisoire au Sahara occidental où des milliers de manifestants étaient rassemblés depuis un mois. Les forces de sécurité sont intervenues quelques heures avant le début de négociations près de New York, sous l'égide des Nations unies, au sujet du Sahara occidental, ancienne colonie espagnole annexée par le Maroc en 1975. La justice marocaine a ordonné le démantèlement de ce camp près de la ville de Laayoune car certaines personnes y étaient retenues contre leur gré, a dit un responsable des services de sécurité marocains à Reuters. "Il y a quelques blessés légers des deux côtés et le camp est désormais vide", a dit ce responsable sous le sceau de l'anonymat. L'un des manifestants a en revanche fait état de nombreux blessés. Les forces de sécurité ont usé de gaz lacrymogène et de matraques, a-t-il ajouté. (Reuters)

Lagos: enlèvements sur une plate forme pétrolière
Cinq personnes, dont des étrangers, ont été prises en otages dimanche soir et deux autres ont été blessées dans l'attaque d'une plate-forme pétrolière du sud-est du littoral nigérian, annonce la compagnie de prospection Afren. Deux des expatriés pris en otages seraient français, précise-t-on de source proche des services de sécurité nigérians, mais la compagnie n'a pas confirmé l'information. Les autres seraient de nationalité américaine pour deux d'entre eux et canadienne pour le dernier. Sans revendiquer l'opération, le Mouvement pour l'émancipation du delta du Niger (Mend) a menacé lundi de s'en prendre à nouveau aux infrastructures pétrolières de la région. La plate-forme visée se trouve sur le gisement d'Okoro, situé au large d'Obolo, dans l'Etat d'Akwa Ibom, en bordure du delta du Niger. (Reuters)

Conakri: la Guinée choisit dans le calme son président
Les Guinéens ont voté dans le calme dimanche lors du second tour d'une élection présidentielle censée rendre le pouvoir aux civils. Les électeurs guinéens devaient choisir entre l'ancien Premier ministre Cellou Dalein Diallo, arrivé en tête au premier tour, et Alpha Condé, opposant historique. Ce scrutin a aussi des allures de duel potentiellement explosif entre Peuls et Malinkés, les deux principales communautés ethniques du pays. Il s'agit des premières élections libres depuis l'indépendance acquise face à la France, ancienne puissance coloniale, en 1958. "Je suis ravi de dire qu'il y a la paix, qu'il y a la sérénité", a déclaré Diallo après avoir déposé son bulletin dans l'urne dans le quartier de Dixin à Conakry. Après avoir voté à Mafanco, un autre faubourg de Conakry, Alpha Condé a pour sa part dit: "J'ai espoir en une élection libre, juste et pacifique qui mettra fin à des années de règne de l'impunité." ( Reuters)

Abidjan: Bédié appelle à voter Ouattara en Côte d'Ivoire
Henri Konan Bédié a appelé dimanche ses partisans à voter en faveur d'Alassane Ouattara lors du second tour de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire le 21 novembre, restant ainsi fidèle à une alliance destinée à battre le président sortant Laurent Gbagbo. Avec ses 25% de voix recueillis au premier tour, l'ancien chef de l'Etat se trouve en position d'arbitre entre Laurent Gbagbo, arrivé en tête avec 38% des suffrages, et Alassane Ouattara, deuxième avec 32%. Une semaine après le premier tour, il n'avait toujours pas confirmé son soutien à l'ancien Premier ministre. "Le RHDP appelle les militants, sympathisants et tous les électeurs à se rassembler autour de cette candidature", écrit Henri Konan Bédié dans un communiqué diffusé après une réunion du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix. (Reuters)

L'ONU: enquêtent sur des viols de masse de Congolaises
Les Nations unies enquêtent sur les agressions sexuelles dont disent avoir été victimes quelque 700 femmes congolaises le long de la frontière entre la RDC (République démocratique du Congo) et l'Angola. Ces femmes font partie d'un groupe d'environ 7.000 Congolais expulsés d'Angola en octobre, a précisé samedi Maurizio Giuliano, de l'OCHA (Bureau de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires). Nombre d'entre elles ont rapporté que des soldats angolais avaient commis ces actes, a-t-il ajouté, en appelant Luanda et Kinshasa à mener des investigations. Les agences de l'ONU vont ouvrir leur propre enquête ce mois-ci, a assuré vendredi Céline Schmitt, porte-parole du HCR (Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés). L'ONU a publié la semaine dernière un rapport selon lequel au moins 30 femmes affirment avoir été emprisonnées et avoir subi des viols collectifs avant d'être relâchées sans aucun vêtement près de la frontière. (AP)

Somalie: rançon record pour des pirates
Des pirates somaliens ont annoncé avoir touché une rançon de 6,8 millions d'euros pour laisser un superpétrolier sud-coréen reprendre la mer. Le Samho Dream a été détourné début avril avec ses 24 membres d'équipage - cinq Sud-Coréens et 19 Philippins. D'une capacité de deux millions de barils, il transportait alors une cargaison de pétrole irakien à destination des Etats-Unis évaluée à 170 millions de dollars. "Nous avons reçu la somme de 9,5 millions de dollars, tôt ce matin. Maintenant, nous divisions la rançon et nous allons bientôt abandonner le bateau", a déclaré l'un des pirates. (Reuters)

Algérie: acquittement d'un ancien détenu de Guantanamo
Sofiane Hadarbache, ancien détenu de la prison américaine de Guantanamo (Cuba), remis à l'Algérie en 2008, a été acquitté jeudi par le tribunal criminel près la cour d'Alger, a annoncé vendredi l'agence officielle APS. Hadarbache était poursuivi pour appartenance à un groupe terroriste activant à l'étranger et faux et usage de faux. Lors du procès, le parquet général avait requis sept ans de prison ferme. Selon l'arrêt de renvoi, l'accusé avait été arrêté par les forces américaines lors d'un raid dans la région de Kaboul en Afghanistan en 2001 puis transféré à Guantanamo, où il demeura jusqu'en juillet 2008, date à laquelle il a été remis aux autorités algériennes. Parti en France en 1999 en quête d'emploi, Hadarbache a expliqué s'être rendu en Grande-Bretagne en 2000, puis à Peshawar (Pakistan) et enfin en Afghanistan. Il a reconnu avoir été entraîné "pendant quelques heures" à l'utilisation d’armes de type Kalachnikov par un certain Mohamed El Djazairi.  (AP)

Le président tanzanien réélu avec 61% des voix
Le président sortant tanzanien Jakaya Kikwete a été réélu avec 61% eds voix, a annoncé vendredi des responsables des élections. Son adversaire Wilbrod Slaa n'a recueilli que 26% des suffrages. (AP)

Présidentielle en Guinée sur fond de tensions ethniques
Après plusieurs décennies de régime autoritaire, les Guinéens se rendent aux urnes dimanche pour désigner leur président dans un second tour aux allures de duel potentiellement explosif entre Peuls et Malinkés, les deux principales communautés ethniques du pays. Il s'agit des premières élections libres depuis l'indépendance acquise face à la France, ancienne puissance coloniale, en 1958. Si ce second tour, plusieurs fois différé, se déroule sans violence, il pourrait marquer un tournant dans la vie politique de ce pays d'Afrique de l'Ouest riche en ressources minières. Mais les observateurs se montrent prudents face à un tel scénario, estimant que des affrontements ethniques demeurent possibles si les résultats du scrutin sont contestés. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités






Marie Mendy







Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69

Mercredi 31 Décembre 2014 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France






Partageons sur FacebooK
Petites annonces