Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sénégal d'Aujourd'hui
08/04/2009 - 21:21

Rencontre Wade-Idy, la nouvelle alliance

La volonté exprimée par Abdoulaye Wade de confier les rênes du Pds à Idrissa Seck est-elle en train de se matérialiser ? En tout cas, la Coalition Sopi et And Ligguey Senegaal ont décidé de fédérer leur force dans un groupe libéral, pour l’élection des maires et des présidents de conseil régionaux et ruraux. C’est ce qui est ressorti de la réunion que leurs membres ont tenu hier, mardi 7 avril, à la Permanence Oumar Lamine Badji.



Bis répétita ! Après le 14 janvier dernier, la Coalition Sopi et celle dite And Ligguey Senegaal dirigée par Idrissa Seck, se sont rencontrées hier, mardi 7 avril, à la permanence Oumar Lamine Badji, sise la VDN, du Parti démocratique sénégalais.

Aminata Tall, Awa Diop, Awa Ndiaye, Doudou Wade, Oumar Sarr, Ousmane Masseck Ndiaye, Waly Fall et Iba Der Thiam ont pris part aux discussions. Après deux tours d’horloge, les deux parties ont livré à la presse une déclaration qui traduit leur volonté de fusionner leurs forces. Ainsi dira Doudou Wade, “la commission nationale de supervision des élections de la Coalition Sopi 2009 et le directoire national des élections de la Coalition And Ligguey Senegaal se sont réunis à la permanence nationale Oumar Lamine Badji sis à la Vdn pour donner suite à la rencontre du 14 janvier 2009, au cours de laquelle les deux parties avaient pris l’engagement de se retrouver après les élections“. Le président du groupe parlementaire “Liberté et démocratie“ de poursuivre sur le consensus que les deux parties ont trouvé.

“Les deux parties, après évaluation et analyse des résultats issus du scrutin des élections locales, ont décidé de proposer à leurs directoires nationaux respectifs la fusion en une seule et unique entité  (tous les élus libéraux des deux coalitions), d’engager tous leurs élus à constituer un seul groupe libéral dans chaque collectivité locale et de soutenir la candidature unique désignée par le groupe libéral“, soutient-il.

Et d’ajouter : "tous les élus libéraux sont invités à se conformer à ces directives qui constituent un acte majeur pour les retrouvailles de la famille libérale“.

Reste maintenant à savoir si cette deuxième rencontre va sceller le retour définitif de Idrissa Seck comme ne cesse de le déclarer, Abdoulaye Wade. Ou est-ce qu’il faut simplement y voir une volonté de freiner l’avancée considérable de Benno Siggil Senegaal, coalition victorieuse des dernières élections législatives du 22 mars dernier. L’avenir nous édifiera.



Source: Rewmi


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces