Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
23/02/2009 - 15:26

Renvoi du négociateur israélien de la trêve avec le Hamas


Jérusalem- Le Premier ministre israélien Ehoud Olmert a renvoyé Amos Gilad, qui était chargé de négocier la trêve avec le Hamas, pour avoir critiqué publiquement l'approche du chef du gouvernement dans ce dossier, a annoncé ce lundi le cabinet de M. Olmert.



Les contacts avec le Mouvement de la résistance islamique, au pouvoir dans la Bande de Gaza, sont déjà très fragiles, et ce renvoi intervient à un moment critique. Ehoud Olmert, qui assure l'intérim en attendant que Benyamin Nétanyahou forme le futur gouvernement, espérait en effet arracher une trêve avec le Hamas et obtenir la libération du soldat israélien Gilad Shalit avant de passer le relais.

Amos Gilad, un haut responsable du ministère de la Défense, a ouvertement critiqué l'attitude d'Ehoud Olmert, dans un entretien publié la semaine dernière par "Maariv".

Le Premier ministre israélien exige que Gilad Shalit, prisonnier depuis juin 2006 dans la Bande de Gaza, soit libéré avant que l'Etat hébreu ne signe une trêve avec le Hamas. Amos Gilad, lui, souhaitait conclure un accord avant d'obtenir la libération du soldat Shalit dans le cadre d'un échange de prisonniers.

"En raison des critiques publiques inappropriées lancées par M. Gilad, il ne peut continuer son travail en tant qu'émissaire du Premier ministre dans quelque négociation politique que ce soit", a estimé le cabinet d'Ehoud Olmert dans un communiqué. Des conseillers assurent que ce renvoi n'aura pas d'impact sur les pourparlers.

D'après des membres du gouvernement, Shalom Turgeman, un conseiller de longue date du Premier ministre, remplacera Amos Gilad en tant que négociateur en chef de la trêve.

Selon des responsables du ministère de la Défense, Ofer Dekel, qui avait conclu un échange de prisonniers avec des activistes libanais, se chargera, lui, des négociations de libération de Gilad Shalit.

Un cessez-le-feu fragile règne depuis la fin de l'offensive israélienne dans la Bande de Gaza le 18 janvier. L'Egypte tente d'obtenir d'Israël et du Hamas une trêve durable mais ces négociations risquent de s'enliser si elles n'aboutissent pas avant la prise de fonctions de Benyamin Nétanyahou.

Le chef du Likoud, qui a six semaines pour former un gouvernement de coalition, a déjà estimé qu'Israël avait arrêté son offensive sur Gaza trop tôt et aurait dû la poursuivre jusqu'à ce que le Hamas soit renversé.

Des responsables de l'Union européenne ont exhorté M. Nétanyahou à poursuivre le processus de paix et le haut représentant de la politique étrangère des 27, Javier Solana, a déclaré qu'il entamait mardi une tournée en Egypte, en Israël, en Syrie et au Liban. Il a aussi prévu de se rendre dans les Territoires palestiniens.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK