Sommaire
France
15/05/2009 - 20:32

Reprise des escarmouches entre Aubry et Royal

Meeting commun ou pas, critiques sur la campagne... Les escarmouches entre Martine Aubry et Ségolène Royal semblent reparties de plus belle à trois semaines des élections européennes, compromettant la photo de famille promise.



Scellant l'unité retrouvée du PS, les deux ex-rivales du congrès de Reims devaient tenir le 27 mai meeting commun à Rezé (banlieue de Nantes), la patronne du PS venant dans la région Ouest soutenir la tête de liste, Bernadette Vergnaud, proche de la présidente de Poitou-Charentes.

La présence de Mme Royal était envisagée et même donnée pour certaine début mai par le porte-parole Benoît Hamon. Mais mardi, Martine Aubry lâchait : "Je n'envoie pas de bristol et je n'attends pas de réponse. Chacun décide". Vendredi, elle éludait la question: "chacun fait la campagne comme il veut, c'est à Ségolène de répondre".

 Mme Royal n'a pas répondu, mais a fait savoir hier par un proche qu'elle souhaiterait "auparavant" que soient clarifiées "une mission ou des missions que Martine pourrait lui confier". Allusion à une proposition lancée par la première secrétaire depuis février et jamais aboutie.

François Lamy, proche de Mme Aubry, réplique: "A ma connaissance, de la part de Ségolène, il n'y a pas eu de proposition concrète. On est dans une période où tout le PS est engagé en campagne, tous courants confondus. L'urgent pour les socialistes est d'être en campagne". L'ex-candidate à la présidentielle se sait médiatique. Un avantage dans une campagne où le PS, qui oscille entre 21,5 et 22% d'intentions de vote, contre 27% pour l'UMP, est à la peine.

Ses soutiens, François Rebsamen et Jean-Louis Bianco, ont critiqué la stratégie même du PS pour le scrutin du 7 juin. Jeudi, le sénateur-maire de Dijon incitait "Martine" à "accentuer sa présence pour soutenir nos listes" et appelait à "une campagne de terrain, de porte à porte". Sur le fond, il a exhorté les socialistes à mettre en avant leurs "objectifs et les propositions communes aux 27 partis socialistes européens".

Même...... lire la suite de l'article sur Lepoint.fr


Source: Le Point via Yahoo News

Awa Diakhate









Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn