Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.


Rss
pour y être



L'Economie en temps réel et en continu
06/04/2009 - 20:58

Saab obtient un sursis jusqu'en mai

Saab a obtenu la prorogation jusqu'au 20 mai de son placement en redressement judiciaire décidé en février, ce qui donne à la filiale suédoise de General Motors un délai supplémentaire pour se restructurer.



Lors d'une audience de justice, aucun créancier de Saab n'a exprimé de réserves sur les modalités de la réorganisation proposée par le constructeur automobile, qui va engager des négociations pour annuler les trois quarts de sa dette subordonnée.

En conséquence, le tribunal de Vanersborg, dans le sud-ouest de la Suède, a approuvé la prorogation de la période pendant laquelle Saab est placé sous la protection de la loi sur les faillites.

La cour a annoncé qu'elle avait "décidé que la reconstruction de Saab peut se poursuivre jusqu'au 20 mai au plus tard, si aucune autre décision n'est prise avant".

"Durant la réorganisation, Saab a l'intention d'engager des négociations avec ses créanciers sur l'annulation d'environ 75% de la dette subordonnée du groupe", a déclaré l'administrateur judiciaire Guy Lofalk, selon les documents transmis par le tribunal.

Un accord sur la dette de Saab serait conclu en juillet et les créanciers seraient payés un an plus tard.

Un représentant de l'Etat suédois et un représentant de GM, qui sont parmi les principaux créanciers de Saab, ont dit lors de l'audience qu'ils soutenaient le projet.

Lofalk a en outre indiqué que Saab avait une vingtaine de repreneurs potentiels et qu'un accord devrait être bouclé en juin.

Lofalk a fait valoir à l'audience qu'une concentration de la production et le lancement de nouveaux modèles augmenteraient l'utilisation des capacités de Saab et que des mesures d'optimisation avaient abaissé le point d'équilibre financier du groupe à un taux de production annuel de 130.000 véhicules.

"Saab pense aussi parvenir à un cash flow positif dès 2011 et à une bonne rentabilité à un niveau de production de 150.000 véhicules", a dit Lofalk.

Le document du tribunal montre aussi que Saab s'attend à des volumes plus faibles cette année et l'an prochain par rapport aux 93.000 unités produites en 2008.

Saab a besoin d'un financement d'un milliard de dollars (740 millions d'euros) pour restructurer sa production et lancer de nouveaux modèles.

Il pense lever 600 millions de dollars (443,5 millions d'euros) auprès de la Banque européenne d'investissement (BEI), tandis que les 400 millions de dollars restants seraient trouvés via des annulations de créances détenues par GM, qui fournirait aussi des équipements.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don: