Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
L'Economie en temps réel et en continu
10/02/2010 - 14:20

Sanofi-Aventis livre des prévisions 2010 encourageantes

Sanofi-Aventis publie des résultats mitigés pour le quatrième trimestre 2009 et se fixe des objectifs jugés encourageants pour 2010 en comptant sur les vaccins et les antidiabétiques pour compenser les pertes liées aux génériques.



Au quatrième trimestre 2009, le groupe pharmaceutique a annoncé un bénéfice net part du groupe de 1.796 millions d'euros, au regard du consensus établi par la rédaction de Reuters de 1.684 millions, correspondant à un bénéfice par action de 1,37 euro (consensus de 1,32 euro).

Son bénéfice opérationnel courant s'est élevé à 2.254 millions d'euros (consensus 2.349 millions) et son chiffre d'affaires à 7.361 millions (consensus 7.321 millions).

Pour 2010, le numéro 4 mondial de la pharmacie anticipe une croissance du BNPA des activités à taux de change constants "comprise entre 2% et 5%, sauf événement adverse majeur imprévu". Il précise que ces perspectives ne prennent pas en compte une potentielle concurrence générique de Lovenox.

Le Lovenox - qui a généré en 2009 un chiffre d'affaires de 3,04 milliards d'euros, sur des ventes totales de 29,3 milliards - pourrait être prochainement copié par Novartis.

Chez Natixis Securities, Béatrice Muzard estime que "les résultats sont en ligne même si le ROC est plus faible" et juge "encourageantes" les perspectives pour l'exercice en cours.

Lors d'une conférence de presse, le directeur général de Sanofi-Aventis Chris Viehbacher a confirmé que l'ambition de réaliser en 2013 au moins le même niveau de profits qu'en 2008.

De son côté, Hanspeter Spek, le directeur des opérations pharmaceutiques de Sanofi, a déclaré avoir pour ambition de devancer Norvo Nordisk, le leader mondial du diabète.

S'agissant de la stratégie d'acquisition, Chris Viehbacher a indiqué qu'elle se poursuivrait en 2010 au même rythme qu'en 2009, année au cours de laquelle le groupe a réalisé deux ou trois transactions par mois.

Il a tout récemment mis la main sur 89,8% des actions Chattem l'un des leaders américains des médicaments sans ordonnance, pour environ 1,9 milliard de dollars, soit 1,32 milliard d'euros.

Depuis l'arrivée en décembre 2008 de Chris Viehbacher à la direction générale, Sanofi a réalisé 33 acquisitions, partenariats ou licences dans les génériques, la biotechnologie et les médicaments sans ordonnance.

De ce fait, la dette nette du groupe au 31 décembre 2009 avait augmenté à 4.135 millions d'euros, contre 1.780 millions un an plus tôt, soit un ratio dette nette/Ebitda de 34%.

Au quatrième trimestre, les ventes de Lantus (insuline) ont crû de 16,7% à taux de change constants à 763 millions (consensus 789 millions d'euros), celles du Lovenox (thrombose) de 8,1% à 754 millions (consensus 761 millions) et celles du Taxotère (cancer) de 4,1% à 533 millions (consensus 546 millions).

En revanche, le chiffre d'affaires du Plavix (thrombose) a diminué de 11,6% à 570 millions d'euros (consensus 596 millions) et celui de l'Eloxatine (cancer) de 80,5% à 67 millions (consensus 120 millions).

Dans les vaccins, le groupe inscrit sur la dernière partie de 2009 une avancée de 64,6% de ses ventes à 1.098 millions d'euros, à comparer au consensus de 1.122 millions.

Le chiffre d'affaires des vaccins contre la grippe au quatrième trimestre s'établit à 564 millions d'euros, contre 162 millions d'euros au quatrième trimestre de 2008.

Celui des vaccins contre la grippe pandémique se monte à 362 millions d'euros au quatrième trimestre et à 465 millions d'euros pour l'exercice (dont 25 millions en vaccins H5N1).

Sur les quatre premiers mois de 2010, a indiqué Chris Viehbacher, les ventes de vaccins contre la grippe A devraient être d'un niveau similaire à celui de 2009.

Le Multaq, un traitement de la fibrillation auriculaire, un trouble du rythme cardiaque, a réalisé au quatrième trimestre et en 2009 des ventes de respectivement 12 millions et 25 millions d'euros. C'est l'un des rares produits sur lequel Sanofi peut miser pour faire face aux pertes de brevets qui risquent d'entraîner à l'horizon 2013 la disparition de 20% de son chiffre d'affaires actuel.

Le Multaq a été lancé en juillet 2009 aux Etats-Unis et est homologué dans l'Union européenne, au Canada, en Suisse, au Brésil et au Mexique.

En santé animale, Merial, filiale à part entière de Sanofi-Aventis depuis le 18 septembre 2009, a affiché un chiffre d'affaires de 593 millions de dollars au quatrième trimestre, en hausse de 3,9% (ou +12,9% à données publiées).

Sanofi évoque le "caractère hautement probable" de l'exercice de l'option permettant de regrouper Merial et Intervet/Schering Plough au sein d'une même coentreprise.

Chris Viehbacher a estimé qu'une décision à ce sujet devrait être prise dans les prochaines semaines, soulignant que les négociations se déroulaient d'une manière satisfaisante.

Sanofi-Aventis a engagé un large "programme de transformation" avec pour objectif deux milliards d'euros d'économies en 2013. Ce programme, qui a permis d'économiser 480 millions en 2009, devrait en 2010 "se traduire par davantage d'économies qu'initialement prévues" et le groupe estime qu'au final les deux milliards seront dégagés plus tôt que prévu.

L'action Sanofi, qui a gagné 21,3% en 2009, faisant mieux que l'indice sectoriel européen qui a progressé de 14,25%, inscrivait un cours de 53,28 euros (+1,18%) vers 11h49.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Dimanche 31 Décembre 2017 - 15:00 Voyance cartomancie medium Colombes, Ile de France

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:03 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK