Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Faits Divers - Société
22/04/2009 - 16:08

Santé: diabétiques aux pieds d'argile

Diabétiques aux pieds d'argile - Médicaments génériques, quel bilan en France - Le syndrome des universités gagne l'hôpital - Les obstacles à l'accès aux soins se multiplient - Consommation, les bouteilles en plastique bouleverseraient les hormones mâles - Alzheimer, mondial Assistance va prendre en charge deux cents individus - Les infarctus silencieux sous-estimés



Santé: diabétiques aux pieds d'argile
Médicaments génériques: quel bilan en France?
Apparus il y a dix ans dans les pharmacies, les médicaments génériques représentent désormais quatre boîtes de médicaments vendues sur cinq, mais seulement pour les 15 % de médicaments possédant leur équivalent générique. S'il a fallu un peu de temps aux Français pour adopter les génériques, c'est aujourd'hui chose faite et la Sécurité Sociale y voit une économie substantielle: vendus moins chers que les médicaments originaux, les génériques ont permis d'économiser un milliard d'euros en remboursement en 2008. Mais la Caisse Nationale d'assurance Maladie (Cnam) attend plus.

Diabétiques aux pieds d'argile

Chaque année en France, 8 000 diabétiques (dont 1 500 âgés de moins de 60 ans) subissent une amputation d'un membre inférieur. Un chiffre d'autant moins acceptable que ces interventions sont en grande partie évitables ! A condition pour les diabétiques, d'être vraiment attentifs à l'état de leurs pieds.

Le syndrome des universités gagne l'hôpital
Désamorcer le conflit hospitalier avant qu'il ne prenne trop d'ampleur: face à la colère croissante des médecins et du personnel soignant contre le projet de loi Bachelot et la menace d'une journée de grève et de manifestation, à Paris, le 28 avril, l'Elysée cherche à rassurer la communauté médicale. Le président de la République, Nicolas Sarkozy, devrait rencontrer mercredi 22 avril, lors d'une réunion informelle, des représentants des médecins qui s'opposent à la réforme de la gouvernance hospitalière inscrite dans la loi 'Hôpital, patients, santé et territoires'. Le gouvernement pourrait ainsi accepter d'amender le projet de loi, qui sera examiné par le Sénat à partir du 11 mai, en permettant que les médecins soient mieux associés aux décisions de nominations les concernant.

Les obstacles à l'accès aux soins se multiplient
Dans un article publié en janvier par la revue française de médecine générale Exercer, les docteurs Mady Denantes, Marie Chevillard, Jean-François Renard, enseignants à la faculté de médecine de Paris-VI ainsi que Patrick Flores, de l'université Paris-V, décortiquent les 'inégalités sociales de santé et d'accès aux soins'. 'Difficultés d'accès aux assurances complémentaires, forfaits et franchises, dépassements d'honoraires, tracasseries avec le tiers payant sont des obstacles majeurs à l'accès aux soins pour les plus démunis', relèvent les auteurs.

CONSOMMATION - Les bouteilles en plastique bouleverseraient les hormones mâles
Une étude allemande relance le débat sur l'utilisation des bouteilles en plastique pour les eaux minérales, qui seraient nocives pour l'organisme. L'étude provoque une levée de boucliers du côté des scientifiques et des industriels.

Alzheimer : Mondial Assistance va prendre en charge deux cents individus
L'assureur Mondial Assistance a lancé un projet de prise en charge des patients atteints de la maladie d'Alzheimer, dans le cadre du plan d'Alzheimer 2008-2012. Développé en partenariat avec le conseil général du Val d'Oise, il a pour ambition un meilleur suivi du patient, une meilleure condition des intervenants, ainsi qu'une amélioration des conditions de vie. Dans un entretien accordé au point.fr, Laurent Goldstein, directeur Santé au sein de Mondial Assistance, revient sur les enjeux de cette initiative.

Les infarctus silencieux sous-estimés
Une étude utilisant de nouvelles techniques d’imagerie révèle que les crises cardiaques sans symptômes apparents seraient plus fréquentes et plus meurtrières que ce que pensaient les médecins.

Les infarctus silencieux sous-estimés
Une étude utilisant de nouvelles techniques d’imagerie révèle que les crises cardiaques sans symptômes apparents seraient plus fréquentes et plus meurtrières que ce que pensaient les médecins.

VG/ Sources web


Virginie GIMENO







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces