Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
03/02/2009 - 14:31

Sarkozy exclut d'arrêter les réformes à cause de la crise

Paris- Sarkozy a déclaré ce mardi que la réponse à la crise, qui crée des inquiétudes chez les Français, ne pouvait passer par une interruption des réformes menées par son gouvernement.



"Il y a des inquiétudes dans notre pays. J'aurai l'occasion d'y répondre mais pas par l'immobilisme, pas au prix du conservatisme, pas au prix du refus de l'évolution qui condamnerait notre pays à ne pas créer les emplois dont nous avons besoin", a-t-il dit lors d'un déplacement à l'Isle Adam, au nord de Paris.

Le chef de l'Etat faisait notamment allusion à la mise en œuvre de la réforme du statut des ports, qui n'a pas été sans difficulté, et à celle du fret SNCF, qu'"il va falloir adapter à un moment ou un autre, par la discussion ou par le dialogue (...) si on veut moins de camions sur nos routes".

Nicolas Sarkozy, qui a prévu une intervention télévisée sur le thème de la crise jeudi soir, avait choisi le département du Val-d'Oise pour souligner les efforts consentis en faveur du transport fluvial dans le cadre du Grenelle de l'environnement.

Cette activité est un "élément essentiel de notre volonté de répondre à la crise par le développement durable", a-t-il déclaré.

Il a rappelé l'objectif, retenu dans le Grenelle de l'environnement, de doubler la part du maritime, fluvial et ferroviaire dans le transport de marchandises pour la porter à 25% à l'horizon 2020.

Pour le chef de l'Etat, il s'agit d'un enjeu écologique qui permettra aussi de mettre de la concurrence dans les transports et de créer des emplois.

"Cela fait 50 ans, un demi-siècle, qu'il n'y a pas eu un investissement d'ampleur dans nos canaux", a-t-il dit pour déplorer que la seule décision significative prise dans le secteur, incompréhensible à ses yeux, ait consisté à arrêter les travaux sur le projet de canal Rhin-Rhône dans les années 1990.

Il a visité le barrage de l'Isle Adam qui vient d'être remis en service après sa modernisation dans le cadre du réaménagement de l'Oise, la rivière étant mise au gabarit européen dans la perspective du creusement du canal Seine Nord Europe.

Ce projet, qui en est encore au stade de l'enquête publique, sera long de 106 km entre Compiègne, dans l'Oise, et Aubencheul-au-Bac, dans le Nord, et permettra de relier l'Escaut à la Seine.

Selon le député UMP Alain Gest, qui doit prendre prochainement la présidence des Voies navigables de France, ce canal représente 5.000 emplois pour les travaux de creusement et 25.000 emplois directs et indirects une fois en service en 2015.



Source: Yahoo News

Awa Diakhate








Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces