Sommaire
France
11/11/2009 - 15:10

Sarkozy recevra 700 maires la semaine prochaine

Nicolas Sarkozy recevra 700 maires vendredi 20 novembre pour des échanges sur les deux réformes très contestées de la fiscalité locale et la réforme des collectivités territoriales, a-t-on appris à l'Elysée.



La présidence souligne qu'une telle rencontre n'avait pas jamais été organisée à l'Elysée dans une période récente et on explique l'absence du chef de l'Etat au 92e congrès annuel des maires de France, réuni en début de semaine, par sa visite officielle en Arabie saoudite les 17 et 18 novembre.

Le maire socialiste de Dijon, François Rebsamen, a estimé dans un communiqué que Nicolas Sarkozy avait décidé de ne pas se rendre au congrès par "peur d'être mal accueilli, voire sifflé comme son Premier Ministre l'an dernier."

"Compte-t-il sur l'ambiance feutrée du palais présidentiel pour apaiser leurs inquiétudes, voire leur colère devant une réforme territoriale qui les stigmatise, les fragilise, et une suppression de la taxe professionnelle qui détruit leur capacité d'action ?", s'est-il interrogé dans un communiqué.

A l'Elysée, on souligne que le chef de l'Etat souhaite un échange avec les maires invités, "issus des bureaux de toutes les associations départementales" d'édiles.

Présent au congrès des maires de 2008, Nicolas Sarkozy y avait esquissé les grandes lignes de la réforme des collectivités territoriales dévoilée en octobre, qui prévoit l'élection de conseillers territoriaux communs aux régions et aux départements et la création d'un nouveau statut de métropole régionale.

Nombre d'élus locaux voient dans cette réforme un recul de la décentralisation là où le gouvernement parle de simplification nécessaire des échelons administratifs.

Leur inquiétude est alimentée en outre par la suppression de la taxe professionnelle, la principale recette fiscale des collectivités locales, prévue dans le projet de loi de finances 2010.

Cette disposition a été adoptée non sans difficulté à l'Assemblée nationale et fait l'objet de sévères critiques jusque dans les rangs des élus de l'UMP au Sénat, qui doit entamer l'examen de la réforme le 19 novembre.

Selon Le Figaro, quatre ministres - Christine Lagarde (Economie), Eric Woerth (Budget), Brice Hortefeux (Intérieur) et Alain Marleix (Collectivités locales) - ont cosigné un courrier aux maires visant à les rassurer sur l'impact de la réforme.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces