Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
16/09/2009 - 18:23

Sarkozy soutient Besson sur les tests ADN

Ne surtout pas rouvrir la polémique sur les tests ADN. Lors de la réception du groupe UMP à l'Élysée, à l'occasion de la rentrée parlementaire, Nicolas Sarkozy n'a pas hésité mardi à recadrer les députés de la majorité.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
"Très en forme", selon plusieurs participants, le Président a soutenu la décision du ministre de l'Immigration et de l'Identité nationale Éric Besson de ne pas signer les décrets d'application de la loi, une attitude critiquée au sein de l'UMP.

Certes, Éric "Besson n'a peut-être pas été très habile, mais il a été de bonne foi", a jugé le Président. Selon plusieurs députés, Nicolas Sarkozy a justifié le rétropédalage en expliquant que "l'affaire a été très mal emmanchée" et que du coup "on perdait à droite comme à gauche". Il a aussi souligné que "techniquement, les choses avaient été arrêtées de manière inefficace".

Une façon de critiquer le travail des députés qui avaient édulcoré le texte du gouvernement pour mieux faire passer une mesure très controversée... Selon Jean Leonetti, député UMP des Alpes-Maritimes, cité par l'Agence France-Presse, le chef de l'État a estimé que l'amendement "adopté était de toutes façons de portée très limitée" et a invité "les uns et les autres à éviter de faire une querelle complètement artificielle sur une question qui avait une forte valeur symbolique mais qui, sur un plan pratique, était quasi insignifiante".

Pas sûr que Jean-François Copé ait apprécié ces remarques présidentielles, lui qui porte à bout de bras le concept de coproduction législative. Le président du groupe à l'Assemblée n'a pas hésité à rappeler lundi que le gouvernement "a l'obligation de mettre en oeuvre les décrets d'application d'une loi votée" au Parlement.

Mouvement délibéré de mauvaise humeur ou simple problème de calendrier... certains députés UMP n'ont d'ailleurs pas daigné assister à la réunion. Jean-Pierre Grand, député de l'Hérault, se justifie par "des fuites d'eau dans sa chambre", d'autres par des rendez-vous importants. Quant à François Goulard,...... lire la suite de l'article sur Lepoint.fr


Source: Le Point via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo