Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
02/09/2009 - 19:26

Sarkozy veut mettre la majorité en ordre de bataille pour les régionales

La réunion tient avant tout du symbole : Nicolas Sarkozy présidera en personne, au côté du premier ministre, mercredi 2 septembre à 18 heures, le comité de liaison de la majorité. La rencontre n'aura pas lieu boulevard Saint-Germain dans les locaux du comité, ni à l'UMP, mais bien à l'Elysée.



Le président de la République ne craint pas de s'afficher clairement en chef de la majorité. D'habitude, Nicolas Sarkozy, qui reste le patron incontesté de l'UMP bien qu'ayant formellement démissionné de sa présidence, se fait plus discret. S'il reçoit, chaque semaine, les dirigeants de l'UMP et les chefs de groupe au Parlement, c'est au cours du petit déjeuner. S'il continue à rencontrer les militants, c'est au cours de meetings à huis clos.

Mais après le ralliement cet été de Philippe de Villiers et de ses alliés les chasseurs, M. Sarkozy entend souligner toute l'importance qu'il attache à la dynamique d'union, la formule gagnante des élections européennes. M. Sarkozy a bien l'intention de convaincre ses partenaires de jouer la même stratégie pour les élections régionales de mars 2010.

Ce comité, présidé par Jean-Claude Gaudin, rassemble les partenaires de l'UMP : le Nouveau Centre, la Gauche moderne de Jean-Marie Bockel, les Progressistes d'Eric Besson, le Parti chrétien démocrate de Christine Boutin, et désormais le Mouvement pour la France de Philippe de Villiers ainsi que Chasse, pêche, nature et traditions de Frédéric Nihous.

L'arrivée du souverainiste a fait grincer des dents. 'Cela risque de tanguer', avait osé le secrétaire d'Etat à la justice, Jean-Marie Bockel, transfuge du PS. Mais un coup de téléphone de Xavier Bertrand a remis les choses en ordre. L'ancien socialiste ne voit plus d'inconvénient à cohabiter avec le Vendéen, pas plus que M. Besson.

Seule Christine Boutin, sortie en juin du gouvernement, continue de penser que M. Sarkozy joue avec 'l'eau et le feu'.


Source: Le Monde via Yahoo News

Awa Diakhate








Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK