Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Faits Divers - Société
11/06/2009 - 21:06

Solidarités: tour d'horizon

3 millions de sinistrés au Bangladesh - Ouverture d'une mission d'urgence - Afghanistan - S'engager avec SOLIDARITES, c'est... - Pour que l'eau sauve... - Kenya -



Solidarités: tour d'horizon
Afghanistan: mission "Eau et Assainissement "
- Lieu: districts 6 et 13 de Kaboul
- Nombre de bénéficiaires: 46 792 personnes, soit 8 336 familles
- Objectif: améliorer l'approvisionnement en eau potable, ainsi que les conditions sanitaires et d'hygiène, des populations revenues du Pakistan et d'Iran qui se sont installées dans les quartiers les plus vulnérables de Kabul (Jabar Khan et Nowabad Doghabad).
- Activités: construction de 135 puits, réhabilitation de 8 pompes manuelles, mise en place de 2 comités de gestion de l'eau, formation de 6 techniciens de maintenance des infrastructures ; réhabilitation de 810 latrines, construction de 25 fosses à déchets et mise en place d'un système de collecte, diffusion d'une campagnes de sensibilisation, distribution de 3500 kits d'hygiène, formation de 10 promoteurs nationaux, réhabilitation des voies principales (4,1 km) des districts avec soutien économique aux familles des ouvriers(« cash for work »).

3 millions de sinistrés au Bangladesh

Alors qu’il se remet à peine des dommages causés par Sidr en novembre 2007, le Bangladesh vient d’essuyer à nouveau le passage d’un cyclone : Aila. Causant la mort de plus 175 personnes, pour la plupart des enfants qui ont péri noyés dans un raz de marée, et affectant plus de 3 millions d’individus (selon un bilan provisoire) ..

Ouverture d'une mission d'urgence au Zimbabwe
Au Zimbabwe, où la situation humanitaire ne cesse de se détériorer, SOLIDARITES va mettre en place dès le mois de juillet 2009 dans la zone urbaine de Kadoma, au sud ouest de la capitale, Hararé, un programme de sécurité alimentaire et de relance économique : la mise en place de « potagers familliaux ».

S'engager avec SOLIDARITES, c'est...
L'engagement volontaire est d'une durée initiale d'un an selon le poste et la zone géographique. Il peut être reconduit si la situation le permet et le justifie. En cours de mission, une alternance travail-repos est assurée par une politique de breaks imposée par SOLIDARITES entre deux périodes de travail. La fréquence des breaks est prévue tous les trois mois: sur la base d'une mission de 1 an, l'expatrié prendra un break d'une semaine à 3 et 9 mois de mission (avec une participation de 500 euros versée par Solidarités) ainsi qu'un break de 15 jours avec retour en France à 6 mois de mission (avec une prise en charge de Solidarités des frais de déplacements aller et retour sur la mission).

Pour que l'eau sauve...
Comme vous le savez, l’eau peut tuer : 900 millions d'entre nous n'ont pas accès à l'eau potable et 2,5 milliards à l'assainissement (1) . C'est parmi eux que chaque année, 8 millions d'être humains meurent de maladies hydriques, et ce dans le silence le plus complet. Selon un sondage réalisé par l'Institut LH2 (2) , seulement 1% de nos concitoyens en sont informés. Pour les 99% autres, c'est un scoop! Il faut lutter contre l'ignorance de ce fléau, qui empêche l'indispensable mobilisation des bonnes volontés. Pour permettre cette prise de conscience indispensable et ainsi déclencher les décisions politiques nécessaires, nous avons besoin de vous : nous sommes tous concernés, et il est de notre devoir de ne pas laisser mourir tout une partie de l’humanité.

Kenya: notre action humanitaire
Suite aux élections présidentielles, parlementaires et locales du 27 Décembre 2007, le Kenya s'est embrasé, ce qui a entrainé la mort de plus de 1 500 personnes et le déplacement de plus de 300,000. Face à cette crise, l'équipe de SOLIDARITES, présente au Kenya depuis Mai 2006, s'est mobilisée pour répondre aux besoins des populations vivant dans les bidonvilles. Déjà affectées par une vulnérabilité extrême, vivant dans des conditions très précaires, la crise a rendu leur situation  grave et urgente, dans la mesure où les habitants sont de fait empêchés de travailler et de se  ravitailler du fait des émeutes et des affrontements. Cette situation risque de perdurer tant qu'un accord politique durable n'est pas trouvé.

AM/ source web


A. M. / source Web







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise