Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Amériques
07/08/2009 - 18:57

Sonia Sotomayor, première juge hispanique à la Cour Suprême américaine

Le Sénat américain a confirmé jeudi la nomination de Sonia Sotomayor, 55 ans, à la Cour suprême, à vie. Elle devient le premier juge hispanique et la troisième femme à siéger dans la plus haute instance judiciaire des Etats-Unis.



Le Sénat a approuvé sa nomination par 68 votes favorables et 31 votes contre. Il s'agit du premier juge nommé par Barack Obama à la Cour suprême, depuis son arrivée à la Maison Blanche en janvier dernier.

Les démocrates ont soutenu la magistrate, la présentant comme modérée. Mais la majorité des républicains ont voté contre sa nomination, estimant qu'elle était trop libérale, lui reprochant par exemple d'avoir pris par le passé des décisions défavorables au port d'armes ou d'avoir rejeté des plaintes de Blancs pour discrimination. Seuls neuf républicains ont finalement rejoint la majorité démocrate et deux indépendants pour approuver la nomination.

Le président Barack Obama s'est félicité jeudi de la nomination de la magistrate, née de parents portoricains. "Avec ce vote historique, le Sénat a affirmé que la juge Sotomayor a l'intelligence, le tempérament, l'expérience, l'intégrité et l'indépendance d'esprit pour servir de manière compétente la plus haute cour de notre pays", a-t-il déclaré, peu après le vote.

Sonia Sotomayor prêtera serment samedi et apparaîtra à la Maison Blanche aux côtés de Barack Obama mercredi prochain.

La magistrate devient la 111e juge de la Cour suprême, remplaçant David Souter, parti à la retraite. Bien que nommé par un président républicain, ce dernier s'est avéré moins conservateur que prévu. L'arrivée de la nouvelle juge ne devrait donc pas modifier radicalement les équilibres de la Cour.

Les républicains avaient dénoncé les appel à "l'empathie" de Sonia Sotomayor dans les décision de justice. Ses écrits et ses réflexions reflètent "la croyance dans le fait que non seulement, l'impartialité n'est pas possible mais que cela ne vaut pas la peine de faire l'effort", a déclaré le sénateur Mitch McConnell, le chef de l'opposition.

Les démocrates ont, de leur côté, considéré sa nomination comme un pas historique pour le pays. "L'histoire l'attend, tout comme la communauté hispanique de ce pays, impatiente", avait déclaré Robert Menendez, le seul sénateur démocrate hispanique, quelques minutes avant le vote. "Quand elle placera sa main sur la Bible et prêtera serment, la nouvelle image des juges de la Cour suprême reflétera clairement qui nous sommes en tant que nation, ce que nous voulons montrer en tant que peuple équitable, juste et plein d'espoir."

Le démocrate Edward Kennedy (Massachusetts) est le seul sénateur à ne pas avoir participé au vote. Mais il a immédiatement publié un communiqué, après la déclaration de Barack Obama, se réjouissant de la nomination de Sonia Sotomayor.

Le frère du président John F. Kennedy, assassiné en 1963, est sous traitement pour une tumeur au cerveau, diagnostiquée au printemps 2008. Agé de 76 ans, il partage son temps entre son traitement, sa maison familiale de Hyannis et la réforme de l'assurance-maladie aux Etats-Unis, même si ses déplacements à Washington se font de plus en plus rares.


Source: Associated Presse via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo