Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
L'Economie en temps réel et en continu
22/12/2009 - 12:34

Spyker prolonge la date butoir de son offre sur Saab

L'action Spyker a flambé lundi, un jour après que le constructeur de voitures de luxe néerlandais eut dit avoir présenté une nouvelle offre sur Saab, filiale suédoise déficitaire de General Motors.



Le groupe américain a annoncé dimanche qu'il voulait étudier plusieurs marques d'intérêt pour Saab, deux jours après la rupture des négociations avec Spyker, détenu partiellement par des capitaux russes.

Spyker avait initialement sommé GM de lui apporter une réponse avant lundi 22 heures GMT. Spyker a finalement annoncé que la date butoir fixée pour l'examen de son offre était prolongée sans donner de calendrier précis.

La ministre suédoise des Entreprises Maud Olofson avait déclaré de son côté que le gouvernement consacrerait 542 millions de couronnes à des mesures destinées surtout à amortir les répercussions d'une éventuelle fermeture de Saab. Ces mesures toucheront l'innovation et l'éducation notamment.

Elle a ajouté que le gouvernement devait prendre pour hypothèse que la décision de fermer Saab serait effectivement mise en œuvre. Elle estime que la nouvelle offre de Spyker représente une très faible lueur d'espoir mais qu'elle tombe très tard.

L'action Spyker a clôturé en hausse de 19,88% à 2,05 euros.

"L'action ne vaut pas grand-chose mais si le groupe réussit à acheter Saab, à investir et à redresser l'entreprise, alors elle vaudra quelque chose", a dit un analyste financier sous couvert d'anonymat.

Après la rupture des négociations vendredi avec Spyker, GM avait dit qu'il entendait engager un "démantèlement ordonné" des activités de Saab. (Plus de détails )

Sur son site web, GM avait dit dimanche que depuis l'annonce de ce "démantèlement", il a reçu plusieurs demandes de renseignements. Mettre la clé sous la porte signifie la suppression de 3.400 emplois en Suède pour Saab et la perte de 1.100 concessionnaires.

GM avait engagé des pourparlers exclusifs avec Spyker, après la rupture le mois dernier d'un premier accord conclu avec un autre constructeur haut de gamme, le suédois Koenigsegg.

Dimanche, Spyker précise avoir soumis une offre revue et corrigée en 11 points visant à répondre à chacun des problèmes soulevés pendant la période d'examen des comptes de Saab.

Selon le constructeur néerlandais, sa nouvelle offre ne prévoit plus la nécessité d'une approbation d'un prêt par la Banque européenne d'investissement (BEI) avant la fin de l'année, ce qui permettrait à l'opération d'être conclue dans les délais souhaités par GM.

Le groupe américain a fixé au 31 décembre la date limite pour la cession de sa filiale. La nouvelle offre de Spyker est valable jusqu'à lundi 17h00 EST, soit 22h00 GMT.

Les principaux soutiens de Spyker, qui a vendu l'an dernier 43 voitures à 200.000 euros et plus l'unité, sont le banquier russe Vladimir Antonov et son groupe Convers qui détient une participation de près de 30% au capital du constructeur.


Source: Reuters via Yahoo News


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK