Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sénégal d'Aujourd'hui
03/04/2009 - 15:39

Succession d'audiences au Palais de la République

C’est mardi dernier, 31 mars, que le chef de l’Etat est rentré de capitale française. A son retour, il ne s’est pas adressé à la presse, comme d’habitude, pour des raisons inconnues. Mais dès le lendemain, le président Wade a entamé des consultations. Plusieurs autorités, délégations et responsables ont été reçus, mercredi et jeudi. D’autres audiences sont annoncées, ce vendredi 3 avril.



Me Mbaye-Jacques Diop, ancien président- du Craes, Abdou Fall, 2ème Vice-président de l’Assemblée nationale et ancien ministre de la Santé, Alioune Badara Niang, compagnon des première heure de Me Wade, ont été reçus par le président de la République, sans oublier le président du Sénat, Pape Diop, et le Secrétaire général de la Présidence, Abdoulaye Baldé, qui a été reçu, lui aussi, par Karim Wade à Paris.

Selon nos sources, le président Wade est revenu à de meilleurs sentiments, après avoir difficilement digéré la défaite de sa Coalition Sopi 2009. A Paris, dans la résidence de l’Ambassade du Sénégal, le chef de l’Etat se serait confié à des personnalités sénégalaises, à qui il a promis des changements radicaux. «Je vais surprendre le Sénégal», aurait-il laissé entendre à ses proches. D’autres sources renseignent que le président Wade a décidé d’analyser sereinement la situation politique dans la mouvance présidentielle et d’apporter des rectificatifs. C’est ce qui explique le remaniement, tant attendu des sénégalais depuis la déclaration des résultats officiels.
Mercredi dernier, le chef de l’Etat aurait reçu des personnalités, en vue de la mise en place du prochain Gouvernement. C’est ce même jour qu’il a reçu une délégation, composée de responsables libéraux. Lors de cette audience, le président de la République est intervenu sur les modalités d’élection des futurs maires libéraux.

Selon nos sources, le président Abdoulaye Wade entend mettre sur pied un schéma politique axé sur les responsables libéraux, qui ont gagné dans leur base, lors de ces élections locales. Donc, les perdants peuvent faire leurs bagages. D’ailleurs, certains ministres seraient en train de faire leurs valises, surtout du côté de Saint-Louis. Le ministre de l’Intérieur, Cheikh Tidiane Sy, aurait toujours voulu à aller à la retraite, lors du prochain remaniement. D’autres sources, non officielles, annoncent Omar Sarr ou Habib Sy à la Primature. Mais, comme le président Wade promet des surprises, attendons de voir.

Hier, le chef de l’Etat aurait reçu une délégation des régions de Tambacounda et de Kédougou. Cette audience entrerait, également, dans le cadre de la mise en place de la prochaine équipe gouvernementale. On se souvient que la Coalition Sopi 2009 a gagné ces deux régions, en dépit des violentes émeutes de Kédougou, il y a quelques mois.

Aujourd’hui, d’autres consultations sont prévues. Mais ce qu’il faut retenir dans ces audiences, c’est le comportement du président Wade qui est, par moments, est très virulent contre certains leaders de son Parti. Les informations qui nous parviennent de sources dignes de foi soutiennent que "la Seule Constante" du Pds, Me Wade, entend laisser passer la fête du 4 avril pour assainir ensuite. Pourquoi pas l’après-midi même du 4 prochain ?


Source: Rewmi


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise