Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sport
24/07/2009 - 20:14

TDF: Mark Cavendish obtient cinq sur cinq

Mark Cavendish a eu tout bon en calcul entre Bourgoin-Jallieu et Aubenas en s'adjugeant sa cinquième victoire d'étape sur le Tour de France 2009 et en préservant mathématiquement ses chances pour le maillot vert.



Le Britannique a devancé au sprint Thor Hushovd, auquel il va tenter d'arracher la tunique verte d'ici l'arrivée à Paris dimanche. Le Norvégien dispose encore de 25 points d'avance, une victoire en rapportant 35.

L'Allemand Gerald Ciolek a pris la troisième place au terme d'une étape courue à plus de 46 km/h de moyenne.

Avant la dernière bataille samedi sur les pentes du Mont-Ventoux, l'Espagnol Alberto Contador a conservé son maillot jaune.

Contrairement à Besançon, où elle n'avait rien gagné à vouloir décrocher en même temps l'étape, le jaune et le vert, l'équipe Columbia a cette fois parfaitement manoeuvré.

Elle a laissé partir une échappée, au risque de priver Mark Cavendish de quelques points éventuels lors des sprints intermédiaires.

Le sprinteur britannique s'est cependant préservé pour passer le col de l'Escrinet, une ascension de deuxième catégorie à 16 kilomètres de l'arrivée et la Columbia a pu enclencher la vitesse supérieure pour rattraper les deux derniers fuyards, le Français Laurent Lefèvre et l'Italien Alessandro Ballan.

Comme à déjà quatre reprises depuis le début du Tour, Mark Cavendish s'est ensuite chargé de régler le sprint du peloton sur une chaussée mouillée par une averse soudaine après une journée chaude.

Cette 19e étape était coincée entre le contre-la-montre d'Annecy et l'ascension du Mont-Ventoux, mais le peloton n'en a pas profité pour récupérer ou préserver ses forces.

Même la chaleur - plus de 30° sur des routes balayées par un vent tiède - n'a pas pesé face à la nécessité brûlante pour 11 équipes de décrocher enfin une victoire d'étape après trois semaines de course.

Pour Cadel Evans, l'objectif du jour n'était pas seulement de sauver le Tour de son équipe, mais aussi le sien. Deuxième des deux dernières éditions, l'Australien s'est glissé dans une échappée de vingt coureurs après avoir été relégué à plus d'une demi-heure du maillot jaune lors de la traversée des Alpes.

Trop d'équipes lorgnaient toutefois la victoire pour que cette échappée aille au bout.

Tous les fuyards ont été repris, les uns après les autres, avant le col de l'Escrinet, dans lequel Laurent Lefèvre et Alessandro Ballan, le champion du monde, ont à leur tour tenté leur chance.

Systématiquement distancé dès que la route s'élève, Mark Cavendish s'est cette fois accroché dans le peloton et la Columbia l'a ensuite envoyé vers une neuvième victoire d'étape sur le Tour en deux ans.

Source: Reuters via Yhaoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces