Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
22/07/2009 - 21:31

TDF: les frères Schleck expulsent Armstrong du podium

L'Espagnol Alberto Contador (Astana) a profité de la dernière grande étape alpestre pour confirmer sa suprématie sur le Tour 2009, lors d'une journée marquée mercredi par un grand numéro des frères Schleck (Saxo Bank) qui a conduit à l'expulsion de Lance Armstrong du podium.



Frank Schleck a remporté cette 17e étape longue de 169,5 kilomètres entre Bourg-Saint-Maurice et Le Grand-Bornand, marquée par cinq ascensions, en devançant sur la ligne le maillot jaune et son frère Andy. Les trois hommes qui avaient fait la différence dans les deux dernières montées, celles des cols de Romme et de la Colombière, ont devancé de plus de deux minutes un duo composé de Vincenzo Nibali et de Lance Armstrong, relégué de la deuxième à la quatrième place au classement général.

Contador qui a laissé en seigneur Frank Schleck remporter l'étape sans lui contester la victoire dans le final, compte désormais 2.26 minutes d'avance au classement général sur Andy Schleck et 3.25 sur son frère Frank. Armstrong est quatrième à 3.55 minutes devant son coéquipier d'Astana, l'Allemand Andreas Kloeden (4.44), alors que le Britannique Bradley Wiggins, autre grand battu du jour, rétrograde de la troisième à la sixième place au classement général, à 4.53 de Contador.

Contador, vainqueur du Tour 2007, devenu maillot jaune après son succès d'étape sur les hauteurs de Verbier il y a trois jours, est en passe de remporter pour la deuxième fois la Grande Boucle. Son attaque dans la Colombière pour décrocher les Schleck, n'a fait qu'une victime, son coéquipier Kloeden, qui n'a pu suivre le rythme et a laissé le trio s'en aller.

"Aujourd'hui, on n'avait rien à perdre, on pouvait seulement gagner. On a tout misé, en se disant ça passe ou ça casse. On a mérité de gagner, on a fait la course dans le col de Romme, on a attaqué l'un après l'autre, c'était une bonne tactique", a déclaré Frank Schleck déjà vainqueur d'étape sur le Tour, à l'Alpe d'Huez en 2006.

Andy qui compte désormais une minute 09 secondes d'avance sur Armstrong, ne semble plus devoir se faire ravir la deuxième place. Il devrait tenter de limiter la casse lors du contre-la-montre individuel de 40,5 kilomètres jeudi à Annecy, et pourquoi pas tenter de déboulonner Contador samedi à la veille de l'arrivée sur les Champs-Elysées, lors de l'étape qui s'achèvera au sommet du Mont-Ventoux.

"Il y a le contre-la-montre demain, mais les écarts sont importants. C'est bon pour la confiance, car il y a encore le Mont-Ventoux", a souligné Andy Schleck. "On fait tout pour gagner le Tour. Aujourd'hui, on a mis la pression assez tôt. On veut finir tout les deux sur le podium".

Lors du premier contre-la-montre à Monaco, Armstrong avait pris 20 secondes en 15,5 kilomètres à Andy, et une minute à Frank.

Le président de la République venu assister à l'étape mercredi dans la voiture de Christian Prudhomme, le directeur du Tour, s'est dit enchanté de son déplacement, et a apprécié tout particulièrement l'ascension du col de Romme pour la première fois emprunté par le Tour de France.

"Les coureurs ont monté le col de Romme de façon extraordinaire, entre 20 et 25 à l'heure. Contador est au-dessus du lot et les frères Schleck m'ont impressionné", a déclaré Nicolas Sarkozy. "Quant à Armstrong, c'est une aventure humaine, une leçon de vie extraordinaire. Il a gagné sept Tours, il revient à 37 ans avec un esprit de jeune homme, pour faire une place, pour prendre du plaisir, pour défendre sa fondation. On a besoin de lutter contre cette maladie épouvantable qu'est le cancer. Armstrong a eu un cancer à 20 ans, il a ensuite gagné le Tour, il donne espoir à tous les gens malades. Il revient à 37 ans et parle de sa présence en 2010. C'est une leçon de vie extraordinaire. On lui reproche de vouloir gagner, il a du tempérament".

La journée a été marquée par une longue échappée du Norvégien Thor Hushovd qui a pratiquement définitivement gagné le maillot vert après avoir remporté les deux sprints intermédiaires de la journée. Carlos Sastre, le vainqueur 2008, qui a voulu attaquer dans le col de Romme, n'a pu tenir la distance et il pointe désormais en 13e position au classement général, à 11.39 minutes de Contador. Un autre favori au début du Tour a définitivement pris l'eau : l'Australien Cadel Evans, deuxième du Tour en 2007 et 2008, en difficulté dès la première ascension du jour, celle du Cormet de Roselend, est relégué aux oubliettes.


Source: Associated Presse via Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn