Sommaire
Sénégal d'Aujourd'hui
03/08/2009 - 16:06

Téléthon pour lutter contre les inondations

Pour généreuse qu’elle ait été, l’idée du Téléthon «Stop aux inondations» organisée à l’initiative du Conseil régional de Dakar, n’a permis de récolter que 150 millions Cfa.



Or, en admettant que toutes les promesses de contributions soient tenues (elles ne le sont en général qu’à 70% en Europe et à 50% en Afrique) que représentent 150 millions par rapport à l’ampleur de ce qu’il y a à faire ? D’autant qu’il faudrait, selon l’architecte Goudiaby Atépa 20 milliards pour régler globalement la question des inondations. D’où peut-être son idée d’aller, au lendemain du Téléthon voir le Président de la République pour lui demander une participation de 3 milliards Cfa. D’aucun trouveront ce montant plus significatif alors que d’autres diront qu’il appartient à l’Etat de simplement prendre en charge l’intégralité de la question des inondations. Mais on aura appris des choses durant la soirée rythmée par des reportages très vivants de nos amis de la Rts qui n’étaient pas hier Rien Tous les Soirs. Entre autres qu’il fallait 20 milliards Cfa pour régler globalement la question. Que le remblaiement des zones sinistrées se faisait avec des ordures plutôt qu’avec du ciment ou du gravas car cela revenait moins cher aux sinistrés. (Mais attention aux maladies…». Et enfin, que les inondations communément appelées «Mbeunde» se nommaient en fait «pèsse» qui signifie inondations pluviales alors que le premier terme désigne une inondation provoquée par la mer ou le fleuve.

DGSN

Selon nos sources, le Directeur Générale de la Sûreté Natoinale (DGSN) Salif Diallo devait quitter son poste depuis le 12 juillet 2009. Mais la mesure n’a pas été prise par son Ministre de tutelle, Cheikh Tidiane Sy. Nos «Rg» (à ne pas confondre avec les Rg de Cheikh Tidiane Sy) nous signalent cependant que Salif Diallo devait quitter dans les prochains jours. Déjà on s’interroge sur l’identité de son remplaçant. On ignore qui, il sera, mais des sources nous apprennent que les policiers souhaiteraient avoir un des leurs à la tête de la DGSN. Dans tous les cas le dernier mot revient au Ministre. Rappelons que Salif Diallo avait été nommé après le départ de Léopold Diouf.

Audience


Le Chef de l’Etat a noué le fil du dialogue avec sa fille et militante, l’ancien Ministre du Tourisme et des Sénégalais de l’Extérieur Aminata Lo Dieng. Selon nos sources, la dame a été reçue au Palais le vendredi dernier loin des regards curieux. Me Wade et Ami Lô Dieng ont parlé de tout, vraiment de tout. Le Président a été satisfait du comportement de sa fille. Aminata Lô, elle aussi avait toutes les 32 dents dehors lorsqu’elle quittait les bureaux du Président. Un sourire ou un rire qui veut tout dire.

Pikine

Après la nomination de Modou Bousso Lèye comme Ministre de la Culture, Me Abdoulaye Wade semble être dans une dynamique de reconquête du département de Pikine. C’est le jeudi dernier qu’il a nommé Aliou Niang adversaire de Daour Niang. En recevant Aminata Lô Dieng, Me Wade choisit ses hommes pour aller à l’assaut de «Benno» dans le département.

Drogue

Les agents du commissaire central de Louga ont mis fin, dans la nuit du jeudi au vendredi, aux agissements délictuels d'un trafiquant notoire qui a plusieurs fois séjourné en prison pour le même délit de cession de chanvre indien. Le prévenu a été trahi par un consommateur de chanvre indien arrêté en possession d'un cornet au cours d'une patrouille de routine par les éléments de la police. Le trafiquant surpris en train de traiter en toute tranquillité son produit dans le quartier périphérique de Médina Salam, a été conduit au commissariat central en possession d'une importante quantité. Soumis au feu roulant des questions des enquêteurs qui n'ont rien laissé filtrer de leur enquête. Le trafiquant va, sans risque de se tromper, bientôt se retrouver dans le bureau du procureur de la République.

Magazine

Notre confrère Sidy Mohamed Ndiaye a lancé un magazine dénommé «Afrika Santé ». Le numéro 1 est déjà sur le marché. A la «Une » un important dossier a été fait sur : La Gestion des Ressources Humaines : Les nouvelles stratégies hospitalières ». A travers ce numéro de 12 pages, le directeur de publication a posé les problèmes réels dans le secteur de la santé. Vous y trouverez aussi une intervention du Ministre de la Santé Docteur Thérése Coumba Diop, une interview du Colonel Massamba Diop président sortant du Reshaoc etc…

GC

La Génération du Concret était bien représentée à la soirée de clôture de la semaine «Jeunesse Sida» à Thiès présidée par M. Preira le Directeur de Cabinet du Ministre de la Jeunesse, des Sports et des loisirs. Une forte délégation de ce mouvement conduite par le très discret Konaté était au palais des Arts ce Vendredi où Ma Sané et Pacotille ont été élevés au grade d'Ambassadeurs de la Jeunesse lors d'une soirée très riche en attractions avec de belles prestations des artistes comédiens de Thiès. Nos «Rg» nous renseignent que cette délégation était composée des membres de la GC des départements de Mbour, Tivaoune et d'autres localités de la région. Les hommes de Rimka étaient décidément les vedettes de cette soirée aux côtés de Mme Safiétou Diop Fall Directrice du Ppj et l'ensemble des Directeurs du Ministère de la Jeunesse. Question : Que trame la Génération du Concret à Thiès.

Conseil régional

La présidence du Conseil régional de Tambacounda pose problème. Depuis qu’il a été nommé Ministre, Khoureichi Thiam cumulait ses deux fonctions. Ce n’est que récemment qu’il a démissionné de ses fonctions de président du Conseil régional. Jusqu’à ce jour, personne n’a été porté à la tête de cette structure. Selon certaines sources, Khoureichi ambitionne de placer un de ses proches à la tête du Conseil régional. On a parlé de Aminata Djibo, de Saliou Baldé et du vieux Coly Ndiaye premier Vice président du Conseil sans Doudou Gueye deuxième Vice président. Par contre, selon nos «Rg» personne n’a été cité dans le département de Koumpentoum parmi les probables remplaçants de Khoureichi. Ce département est solennellement oublié depuis 2000 par le Président Wade et ses proches.

Investiture

Le général Mohamed ould Abdel Aziz, élu Président de la République en Mauritanie le 18 juillet dernier, sera investi dans ses fonctions mercredi 5 août. «Le Président aziz sera investi donc le 5 août au cours d’une cérémonie officielle à laquelle plusieurs invités seront présents dont notamment le Président sénégalais Abdoulaye Wade» ; a affirmé le porte-parole du Président Mohamed Ould Abdel Aziz. Wade avait été l’artisan de l’accord de sortie de crise de Dakar qui avait permis la tenue de la présidentielle le 18 juillet avec la participation des principaux opposants. Le secrétaire d’Etat français à la coopération Alain Joyandet représentera la France à la cérémonie d’investiture. La France et les Etats-unis ont félicité le président élu, qui était arrivé au pouvoir lors d’un coup d’Etat militaire le 6 août 2008. Les deux principaux candidats de l’opposition Messaoud ould Boulkheir et Ahmed ould Daddah qui ont pris acte «au plan juridique» de sa victoire, continuent de réclamer une enquête sur des «fraudes massives» ayant entaché selon eux la sincérité du scrutin.

Eau

L’eau devient une denrée très rare dans le village de Négué situé dans la communauté rurale de Mboula (arrondissement de Yang Yang). En effet, l’unique point d’eau de la localité est un forage tombé en panne depuis deux ans. Ainsi pour s’approvisionner en eau les populations effectuent plusieurs kilomètres soit pour aller à Mbaye Awa distant de 9kilometres ou à Thiéyéne sur une distance de 10 kilomètres. De ce fait toutes les activités génératrices de revenues sont abandonnées en lieu et place la quête permanente du liquide précieux. En cette période hivernale les femmes ne sont pas en reste avec les travaux champêtres, domestiques à cela s’ajoute la recherche sans relâche de l’eau d’où elles sont véritablement touchées par cette panne de forage qui ne cesse de perdurer. Comme le malheur ne vient jamais seul à défaut d’aller trouver du liquide vital à de longues distances faute de moyens de locomotion, les populations du village celles environnantes car le forage de Négué polarise plus de 20 autres villages ces dernières n’ont autre solution que d’aller retrouver l’eau dans la vallée riveraine de Négué.

Eau (bis)

A signaler que l’eau de la vallée salée et imbuvable accentue alors des maladies telles que la dysenterie, la diarrhée, entres autres chez les populations. Le comité de gestion du forage a eu à livrer la bagatelle de 600.000fcfa à une personne afin qu’elle leur règle une pompe pour que le forage marche mais en vain. Puisque la personne est incapable de régler le problème cette dernière leur a remis alors l’argent. Ce qui fait que jusqu’à nos jours Négué a soif au grand malheur des 900 âmes qui y vivent. Au regard de toutes ces difficultés, Pape Mbathie le chef de Négué lance un véritable S.O.S auprès des autorités de tutelle pour que l’eau coule à flots a Négué. Et M Mbathie de faire savoir que le Président du conseil rural, le Sous Préfet, l’hydraulique de Linguère sont tous au courant de cette panne de forage n’empêche le problème demeure. D’ailleurs d’après lui les populations se sont rendues à Dakar avec une forte délégation au niveau de la direction de la maintenance néanmoins l’eau se fait rare à Négué.

Rds

Le parti de Makhtar Gueye a tenu sa réunion hebdomadaire la semaine dernière.
Après le compte-rendu fait par le Secrétaire général, Mame Mactar Guèye, de sa participation, le 17 juillet dernier, à la réunion du Comité directeur du Parti démocratique sénégalais (Pds, à laquelle quelques leaders de partis de la Cap 21 avaient été invités, le Bureau politique du Rds a adressé ses félicitations fraternelles au Secrétaire général national du Pds, Me Abdoulaye Wade, «pour cette courageuse initiative, consistant à impliquer toujours davantage les partis alliés dans les réflexions stratégiques du principal partenaire de notre Majorité, le Pds». Selon le Rds «incontestablement, cette démarche novatrice et transparente, ne peut que contribuer à renforcer la cohésion entre partis alliés, et à consolider les bases d’un partenariat toujours plus fécond, entre les formations politiques alliés et la locomotive de la Mouvance présidentielle qu’est le Pds, dans la perspectives surtout des échéances qui s’annoncent».

Appel

Les responsables du Rds ont exprimé le souhait «de voir s’élargir le format de ce dialogue au-delà des protagonistes classiques, pour impliquer les autres formations politiques de l’opposition : du Bcg de Jean-Paul Dias, aux Surs de Abdoulaye Diop Makhtar, en passant par le Rsd/Tds de Robert Sagna, et le Bds de Mamadou Diop». Le Rds souhaite surtout que ce dialogue politique «puisse transcender ses atermoiements actuels, pour évoluer rapidement vers des matières plus positives et plus productives, prenant à bras le corps les préoccupations vitales des populations, pour l’intérêt supérieur de la Nation».

Alliance

Le Bureau politique du Rds, après avoir accusé réception de la lettre du Secrétaire général de Aj/Pads, Mamadou Diop Decroix, en date 17 juillet 2009, proposant une rencontre entre les directions du Rds et d’AJ, a félicité les frères d’Aj pour cette initiative fraternelle, et a retenu d’organiser cette importante rencontre politique le vendredi 07 août prochain, à 16 heures, à la permanence du Rds de Guédiawaye, à l’immeuble Pamécas (Tableau P.A.I.). Rencontre à laquelle la presse est cordialement invitée.

Dioufy

L’enfant terrible du football serait il «innocent» dans l’affaire l’opposant à la dame Khadija Bâ qui a porté plainte contre lui et son body-gard pour coups et blessures volontaires, un certificat médical d’incapacité de 21 jours à l’appui. Thiék le body-gard lui, s’est finalement rendu à la gendarmerie qui l’a entendu avant de le relaxer pour une confrontation en début de semaine avec la plaignante. Chose curieuse, maintenant, les témoins, tout en disant qu’il y a eu échanges verbaux entre elle et le footballeur, ne parlent pas de… coups. Affaire à suivre.

Roi

Le débat actuel sur «Yékini, Roi des arènes » a-t-il sa raison d’être? Tout le monde sait, en effet, que le dernier Roi des arènes est Manga, titulaire en quelque sorte du drapeau qui n’a jamais été remis en jeu depuis. Mais qu’on le veuille ou pas, le Roi, de fait, des arènes ou de l’arène, est Yékini qui a tout balayé sur son chemin et à part un nul, n’a laissé personne debout. Tout le reste n’est que de l’histoire !



Source: Rewmi


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise






Partageons sur FacebooK
Petites annonces