Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Tribune Libre
02/12/2015 - 21:03

Thrombose veineuse: quels sont les risques?

La thrombose veineuse est un caillot de sang qui se forme dans une veine. Elle touche le plus souvent les membres inférieurs, s'installant dans une veine profonde (phlébite profonde) ou superficielle (phlébite superficielle). Malgré l'absence de symptômes très spécifiques, elle doit faire l'objet d'un traitement car elle peut aboutir à des complications parfois graves, dont l'embolie pulmonaire responsable chaque année en France de 10 à 20 000 décès.



Thrombose veineuse: quels sont les risques?
Dans les conditions normales, le mécanisme de la circulation sanguine et l'équilibre des composants du système de coagulation protège l'organisme contre les risques de thrombose. La marche est un élément essentiel à ce bon fonctionnement, car elle déclenche un mécanisme de renvoi du sang vers le cœur à chaque pas.
Mais, lorsque la paroi veineuse est altérée ou lorsque le système de coagulation est déséquilibré, cette protection n'est plus assurée (voir encadré Comment se forme le thrombus ?). La thrombose veineuse résulte ainsi de deux grands facteurs de risque :
L'insuffisance veineuse. Elle se caractérise par un réseau veineux insuffisamment performant, qui a du mal à renvoyer le sang vers le réseau profond. C'est une affection fréquente, qui touche 18 millions de personnes en France, en grande majorité parmi la population féminine. Elle se manifeste le plus souvent par la sensation de jambes lourdes, par la présence de télangiectasies (veines bleues ou violacées sous la surface de la peau), voire de varices (dilatation d'une veine sous la peau devenue gonflée et tortueuse).
L'hypercoagulabilité du sang. Elle favorise la formation d'un caillot par déséquilibre du système de coagulation du sang. Elle peut être due à une prédisposition génétique (thrombophilie constitutionnelle), par exemple un déficit congénital en certains facteurs de coagulation : protéine S, protéine C, antithrombine. L'hypercoagulabilité peut aussi apparaître dans certains contextes : la grossesse, l'obésité, le tabagisme et l'avancée en âge favorisent la formation d'un thrombus. Certains médicaments, comme la contraception hormonale ou des corticoïdes, augmentent également ce risque. Enfin, toute situation d'immobilité des membres inférieurs favorise la coagulation : chirurgie, alitement prolongé, port d'un plâtre, voyage de plusieurs heures en avion, train ou voiture.
En pratique, la thrombose veineuse superficielle est une complication de l'insuffisance veineuse. La phlébite profonde, elle, résulte surtout de l'hypercoagulabilité. (Source Inserm)


Sylvie Delhaye S. D.








Flashback :
< >

Lundi 25 Mars 2019 - 13:55 Lifting du visage

Lundi 28 Janvier 2019 - 17:42 Vigilance contre la prédation des fourmis






Partageons sur FacebooK
Petites annonces