Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
12/03/2009 - 12:29

Tuerie: L'Allemagne cherche à comprendre

Berlin- Quand les cloches sonnent, à 20 heures précises, ils sont déjà des centaines, serrés dans l'église et sur le parvis. Des familles entières, enlacées, les yeux rougis et le regard perdu, venues se recueillir lors de l'office œcuménique célébré à la paroisse catholique St Karl Borromäus.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Ce mercredi 11mars, la ville de Winnenden et ses 25 000 habitants sont en deuil, et l'Allemagne entière est en état de choc.

Les mots manquent devant le bilan du massacre perpétré par Tim Kretschmer, un adolescent de 17 ans qui a semé la mort au pistolet, dans son ancien collège à Winnenden, dans le Bade-Wurtemberg (sud-ouest de l'Allemagne), avant de retourner son arme contre lui.

Neuf élèves âgés d'une quinzaine d'années et trois enseignantes ont été tués. En prenant la fuite, le forcené a encore tué trois passants. En tout, quinze morts, plus le tireur lui-même. Cet épisode sanglant rappelle à toute l'Allemagne le souvenir de la tuerie d'Erfurt en 2002, lorsqu'un jeune de 19ans avait assassiné 16 personnes dans son lycée, avant de se suicider.

Ce mercredi matin, tout s'est enchaîné très vite. A 9 h 30, l'adolescent fait irruption entre les murs du collège professionnel Albertville, dont il est sorti diplômé à l'été 2008. Masqué et vêtu d'une tenue de combat noire, armé d'un pistolet de type Beretta, il entre dans trois salles de classe et fait feu sur ses victimes en les visant méthodiquement à la tête. 'Les morts avaient encore presque tous leur stylo à la main', décrira, ébranlé, le ministre de l'intérieur du Bade-Wurtemberg, Heribert Rech. Onze des douze victimes sont de sexe féminin.

A peine trois minutes après les premiers coups de feu, l'alerte est donnée à la police. Les forces de sécurité arrivent sur les lieux dès 9h40, évitant sans doute un massacre encore plus sanglant. Le tireur s'enfuit, tue un passant, s'engouffre dans une voiture dont il prend le conducteur en otage. Des centaines de policiers et de tireurs d'élite sont à ses trousses. Son échappée prend fin quarante kilomètres plus loin. Il tue encore deux personnes chez un concessionnaire automobile avant d'être pris en embuscade sur un parking. Touché lors d'un échange de tirs, il se suicide avec son arme.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo