Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
02/09/2009 - 18:19

Turquie et Arménie vont normaliser leurs relations

Après des mois de négociations silencieuses sous le patronage de la Suisse, la Turquie et l'Arménie ont annoncé, lundi 31 août, leur intention d'établir des relations diplomatiques dès l'automne, ouvrant la voie à une normalisation rapide de leurs rapports.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Ankara et Erevan doivent faire ratifier la décision par leur Parlement respectif, après six semaines de 'consultations politiques internes'. Selon le calendrier prévu, des missions diplomatiques seront envoyées de part et d'autre le 1er novembre. La frontière commune, fermée depuis 1993, pourrait rouvrir 'autour du Nouvel An', a dit le ministre des affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, mardi. Ce plan prévoit ensuite la mise en place d'une commission mixte d'historiens chargée de se pencher sur la question du génocide de 1915.

Un an après le match de football Arménie-Turquie, à Erevan, et la visite, pour l'occasion, du président turc Abdullah Gül dans la capitale arménienne, la 'diplomatie du ballon rond' produit ses premiers résultats concrets. Cette accélération subite intervient d'ailleurs à l'approche du match retour entre les deux équipes, qui aura lieu à Bursa, dans l'ouest de la Turquie, dans six semaines... et deux jours. Le président arménien, Serge Sarksian, devrait assister à la rencontre. Il suspendait jusqu'à présent sa venue à 'des progrès significatifs de la part de la Turquie' concernant l'ouverture de la frontière.

En déclarant leur volonté de rapprochement, 'la Turquie et l'Arménie ont fait un pas courageux', estime Hugh Pope, correspondant de l'International Crisis Group. Ahmet Davutoglu a justifié son engagement en expliquant : 'Notre but est de garantir à la Turquie un environnement sûr qui soit une source de stabilité et non de crise.'

Les six semaines de consultations nationales à venir promettent des débats acharnés en Turquie. Déjà, en avril, le gouvernement avait reculé au moment de dévoiler sa feuille de route devant la mobilisation du camp nationaliste. 'Ce protocole est comme un tapis rouge déroulé pour Sarksian', a critiqué, mardi, Deniz Bölükbasi, député du parti d'action nationaliste (MHP).... lire la suite de l'article sur Le Monde.fr


Source: Le Monde via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo