Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
28/10/2010 - 14:03

Turquie: six touristes français tués dans un accident de car et actus Europe

Turquie: six touristes français tués dans un accident de car - Basque Batasuna promet de renoncer à la violence - Accord sur le prix du gaz entre la Russie et l'Ukraine - Les syndicats européens appellent à manifester - La commission européenne lance une procédure d'infraction -



Turquie: six touristes français tués dans un accident de car et actus Europe
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Turquie: six touristes français tués dans un accident de car
Sept personnes, six touristes français et leur chauffeur, ont été tuées dans l'accident d'un bus de tourisme en Turquie, a annoncé jeudi un responsable local. Dix-huit passagers ont également été blessés dans l'accident qui s'est produit près de la ville balnéaire d'Antalya, a précisé le gouverneur local Salih Isik. Il y avait 25 touristes à bord du car, qui venait de Demre, lieu de naissance de Saint-Nicolas. Des ambulances et un hélicoptère ont transporté les blessés vers les hôpitaux de la zone. On ignorait dans l'immédiat la cause de l'accident. (AP)

Basque Batasuna promet de renoncer à la violence

Le parti indépendantiste basque Batasuna, interdit en raison de ses liens avec l'ETA, promet de renoncer à la violence dans sa quête de légalité politique en vue d'élections au pays basque espagnol. Une fois réformé, le parti aura une "organisation démocratique" et s'engagera publiquement "à user exclusivement de moyens pacifiques", dit un communiqué publié jeudi par le quotidien basque Gara, habituel relais des messages de Batasuna et de l'ETA. Batasuna a déjà fait des déclarations similaires par le passé, sans jamais condamner le recours à la violence de l'ETA, condition sine qua non pour retrouver la légalité. Le parti espère participer aux élections prévues en mai au pays basque. (Reuters)

Accord sur le prix du gaz entre la Russie et l'Ukraine
La Russie et l'Ukraine ne sont pas parvenues mercredi à un nouvel accord sur les prix du gaz, que Kiev souhaite renégocier à la baisse, et n'ont de fait pas écarté la perspective d'une nouvelle "guerre" du gaz. Le Premier ministre ukrainien Mikola Azarov devait évoquer le sujet avec son homologue russe Vladimir Poutine, en visite à Kiev mercredi, mais il ne l'a pas mentionné après leur entretien. Poutine, pour sa part, a évoqué le rabais déjà octroyé en avril à l'Ukraine en échange de la prorogation du bail de la flotte russe dans le port de Sébastopol, et assuré que les discussions allaient continuer. "Nous sommes prêts à poursuivre le dialogue sur tous les sujets et je suis sûr que nous trouverons toujours des solutions qui satisfassent les deux parties", a-t-il déclaré. (Reuters)

Les syndicats européens appellent à manifester
La Confédération européenne des syndicats (CES) a appelé mercredi à une nouvelle journée de manifestations le 15 décembre pour protester contre les cures d'austérité menées dans plusieurs pays de l'Union européenne. Face aux plans d'austérité décidés un peu partout sur le continent, les syndicats exigent que les droits des travailleurs soient garantis et que les banques et les institutions financières soient plus lourdement taxées. (AP)

La commission européenne lance une procédure d'infraction
La Commission européenne a officiellement lancé jeudi une procédure d'infraction à l'encontre de la France au sujet du bouclier fiscal, jugeant que "certains aspects de son application sont contraires au droit européen". La commission européenne indique dans un communiqué avoir "formellement demandé à la France de modifier sa législation sur le bouclier fiscal et sur le plafonnement de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) afin de se mettre en conformité avec les principes du droit de l'Union européenne, en particulier en matière de libre circulation des personnes, des travailleurs et des capitaux". Cette demande prend la forme d'un "avis motivé", ce qui correspond à la procédure d'infraction dans le langage européen. Si la France ne s'y conforme pas, le cas pourra être porté devant la Cour de justice de l'Union européenne, prévient Bruxelles. (AP)

Source : Yahoo Actualités


Marie Mendy



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:03 Dabo Ismael: Marabout voyant Clermont-Ferrand

Mardi 25 Juillet 2017 - 23:13 Voyant marabout Saint-Etienne 69




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo