Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Europe
09/07/2008 - 21:00

Un adolescent de 15 ans interpellé pour viols en série à Clermont-Ferrand

Un premier viol commis à 13 ans et demi. Un quatrième à 15 ans. Un adolescent résidant à Cournon-d'Auvergne, près de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) a été interpellé mardi dernier et place en foyer fermé, a indiqué le procureur Jean-Yves Coquillat, confirmant une information parue dans «Le Parisien» ce mercredi.



Les faits remonteraient au 1er janvier 2007. Alors âgé de 13 ans et demi, le collégien serait passé à vélo devant un logement du Cournon-d'Auvergne dont il aurait remarqué la porte ouverte. Il serait entré au petit matin, avec «l'intention de commettre un vol», a-t-il affirmé aux enquêteurs. Trouvant une femme d'une cinquantaine d'années endormie dans son lit, l'adolescent aurait été pris d'une pulsion. «Il lui met quelque chose sur la tête, raconte le procureur, la menacé d'un “couteau”, selon la victime - “un bâton pointu», selon le suspect - et la viole, affirmant avoir “23 ans”». Le mari de cette mère de quatre enfants dort dans une pièce à côté.Le garçon aurait recommencé en mai 2008 puis la semaine dernière. En passant par la fenêtre cette fois-ci. La deuxième fois, le mari est de nouveau présent, la troisième fois, il est absent. L'adolescent, qui dit cette fois être âgé de 26 ans, serait alors resté assez longtemps dans le logement, «jouant même du piano», selon le procureur.

C'est finalement une adolescente de 17 ans, à laquelle il s'est attaqué durant la même période, qui va permettre d'identifier l'individu, sa première victime n'ayant jamais vu son visage.

Une instruction est en cours, notamment pour savoir le violeur présumé n'a pas fait d'autres victimes. Ce dernier, connu des services de police pour des faits sans gravité précise , doit subir des expertises psychiatriques. «Avec l'excuse de minorité, il encourt 10 ans de réclusion criminelle», précise Jean-Yves Coquillat.


Source: 20 minutes


Awa Diakhate






Awa Diakhate

Flashback :
< >

Jeudi 28 Septembre 2017 - 17:36 Le timelapse de construction

Mardi 2 Février 2016 - 22:57 Brexit: danger ou opportunité?





Partageons sur FacebooK