Sommaire
Asie & Extrême Orient
06/08/2009 - 16:04

Un célèbre dissident jugé à huis-clos en Chine

Le procès à huis-clos d'un dissident chinois, Huang Qi, qui a défendu les parents des enfants morts lors du tremblement de terre au Sichuan en mai 2008, s'est déroulé mercredi en trois heures, sans que le jugement soit prononcé, a-t-on appris auprès de sa femme et de son avocat.



Environ 50 proches et partisans de Huang Li ont tenté d'assister à l'audience, qui se déroulait à Chengdu, dans la région du Sichuan, mais la police les a empêché d'entrer, selon Zeng Li, la femme du dissident, jointe par téléphone.

Huang Qi, 45 ans, est l'un des dissidents les plus connus de Chine. Il a créé un site internet de défense des droits de l'homme et a écrit des articles sur les parents qui ont perdus leurs enfants parce que les écoles n'étaient pas conçues pour résister à un séisme, après le tremblement de terre de mai 2008 au Sichuan qui a fait près de 90.000 morts ou disparus.

Il est inculpé pour possession illégale de secrets d'Etat, un motif fréquemment utilisé par le régime chinois contre les activistes. Son avocat, Mo Shaoping, a déclaré que son client avait plaidé non coupable.

Le jugement sera prononcé ultérieurement, à une date non précisée. Huang Qi risque jusqu'à trois ans de prison.


Source: Associated Presse via Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn