Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
15/05/2009 - 19:27

Un élève de 13 ans agresse son enseignante

Un élève de 13 ans a agressé hier matin une enseignante, la blessant légèrement d'un coup de couteau, dans une salle de classe du collège François-Mitterrand à Fenouillet, près de Toulouse, a-t-on appris auprès de l'inspecteur d'académie du département.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Le collégien, en classe de 5e, "avait été puni la veille et a attendu que l'enseignante soit dans sa classe ce matin (vendredi) pour lui donner un coup de couteau de cuisine" au torse, a dit à l'inspecteur d'académie, Jean-Louis Baglan, qui s'est rendu sur place.

L'enseignante, âgée de 32 ans, professeur de mathématiques en poste depuis 3 ans à Fenouillet, "souffre d'une plaie superficielle et a été soignée par le Samu" avant d'être conduite à l'hôpital Rangueil de Toulouse, a ajouté M. Baglan, précisant que "les poumons n'ont pas du tout été touchés".

L'élève n'est pas "spécialement connu pour des problèmes de comportement", a dit M. Baglan, précisant que l'établissement scolaire de Fenouillet était considéré comme "un collège tranquille" de la banlieue de Toulouse.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la punition infligée jeudi au collégien de 13 ans par sa professeure était "liée à son travail en classe, pour un corrigé de devoir non rendu", a dit l'inspecteur.

"Cet enfant, d'un milieu modeste, avait quelques difficultés d'apprentissage mais n'était pas repéré comme un enfant violent", a indiqué de son côté le principal du collège, Serge Blanc.

Le collégien a été entendu par les gendarmes puis "remis à la brigade des mineurs de la gendarmerie", a précisé le principal.

"Cet incident a créé un gros traumatisme à l'école et j'ai mis en place une cellule de crise pour cet après-midi avec le principal du collège, les enseignants et des psychologues", a affirmé l'inspecteur, sans préciser les sanctions encourues par le collégien.

En début d'après-midi, le principal a rassemblé les collégiens de l'établissement, qui compte quelque 600 élèves, afin de les informer des fait... Lire la suite sur LEXPRESS.fr


Source: L'Express via Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Août 2016 - 19:45 Portail automatique Istres Provence

Mercredi 23 Novembre 2011 - 21:22 Les Français en temps de crise




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo